Souss-Massa : 30 millions DH du FEC pour financer le futur Technopark

Souss-Massa : 30 millions DH du FEC  pour financer le futur Technopark

Il devra abriter plus de 120 entreprises sur une superficie totale de 2.000 m2

Le coup d’envoi a déjà été donné aux travaux de la première tranche du chantier d’un coût de 19 MDH et qui ont porté notamment sur les grands œuvres.

Les membres du Conseil régional du Souss-Massa ont approuvé jeudi dernier lors d’une session extraordinaire  la demande d’emprunt de 30 millions DH auprès du Fonds d’équipement communal  (FEC) pour le financement du futur Technopark, dont les travaux devront être achevés d’ici le mois d’octobre prochain.

Lors de cette session présidée par Brahim Hafidi, en présence du wali de la région, Ahmed Hajji, les membres de cette instance ont approuvé à l’unanimité cette demande de crédit qui permettra de compléter la construction de cette infrastructure destinée aux PME et aux start-up du secteur des TIC de la région du Souss-Massa.

Réalisé dans le cadre du Plan d’accélération industrielle (PAI) de la région Souss-Massa signé devant Sa Majesté le Roi en  janvier 2018, ce projet coûtera au total 50 millions DH et devra abriter plus de 120 entreprises sur une superficie totale de 2.000 m2, et sera basé dans les locaux du complexe multiservices de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de la région Souss-Massa. Le coup d’envoi a déjà été donné aux travaux de la première tranche du chantier d’un coût de 19 MDH et qui ont porté notamment sur les grands œuvres.

Chapeauté par le Conseil régional du Souss-Massa, le futur Technopark est le résultat d’un partenariat avec le ministère de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique et la Chambre de commerce, d’industrie et des services de la région. Sa gestion sera confiée à Moroccan Information Technopark Company (MITC) et sera le quatrième du Royaume, après ceux ouverts à Casablanca, Rabat et Tanger qui atteindront d’ici fin 2018 plus de 320 entreprises hébergées opérant dans le domaine du digital, notamment dans les secteurs de la big data, de la gestion de la relation client, de la cybersécurité, du gaming et de la fintech.

Le tchnopark d’Agadir destiné aux PME et start-up du secteur des technologies de l’information et de la communication proposera aux porteurs de projets des locaux de bureaux à des prix compétitifs, ainsi que divers services comme une agence bancaire et une crèche.

Rappelons que lors de cette session, il a été procédé à l’adoption d’une convention de partenariat pour la réalisation de l’autoroute de contournement nord-est du Grand Agadir, très attendue au niveau de la région et qui sera une véritable locomotive pour le décollage socio-économique de cette région. Les membres du conseil ont également adopté une convention de partenariat portant sur la lutte contre les inondations, l’acquisition d’unités médicales mobiles et la réalisation d’un musée régional agricole.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *