Souss-Massa : 33 millions DH injectés dans le tourisme en trois ans

Souss-Massa : 33 millions DH injectés  dans le tourisme en trois ans

La destination veut passer de 5 millions en 2018 à 7 millions en 2021

Le plan entend renforcer l’attractivité de la région à travers une plus grande participation dans les grands salons internationaux et dans les évènements B2B et B2C.

Le Conseil régional du tourisme d’Agadir Souss-Massa (CRT) vient de dévoiler son plan d’action pour les trois prochaines années, et qui prévoit un investissement total de 33 millions DH, et qui s’articule autour de quatre principaux axes: le produit, l’animation, la promotion et l’aérien.

Présenté samedi lors d’une conférence de presse par Rachid Dehmaz, président du CRT, le nouveau plan d’action 2019-2021 s’assigne pour objectifs de maintenir le rythme d’évolution enregistré et augmenter la notoriété de la destination. Cette nouvelle feuille de route s’appuie sur quatre axes pour la promotion du territoire d’Agadir Souss-Massa et pour faire d’elle une destination authentique à fort pouvoir d’attraction tout au long de l’année grâce à la diversité et la qualité de son offre.

En chiffres, à travers cette nouvelle stratégie, fruit d’une approche participative, le CRT veut passer d’un million de touristes en 2018 à 1,5 million de touristes d’ici 2021, notamment avec l’ouverture de la station de Taghazout. En termes de nuitées, la destination veut passer de 5 millions l’année précédente à 7 millions d’ici trois ans, tout en augmentant le taux d’occupation moyen à plus 65%.

Pour y arriver, ce plan qui se veut réaliste et ambitieux propose une série d’actions concrètes. Ce dernier prévoit la création de cinq kiosques d’information pour toucher 300.000 visiteurs par an. La formation de 50 chauffeurs de taxis, la réalisation d’un guide pour les restaurateurs classés et la mise en place de 30 panneaux de signalisation touristique. A cela s’ajoutent une série d’actions pour la propreté et l’embellissement de la ville et la création d’un label pour les artisans et les bazaristes.

En matière d’animation, le plan veut faire du Souss-Massa la région la plus animée du Maroc, ce qui passera d’après ce plan par l’encouragement des évènements à connotation internationale et sa commercialisation auprès des tour-opérateurs et compagnies aériennes une année auparavant, et la création de nouveaux concepts d’événements innovants pour consolider l’identité de la région et sa diversité et des incentives pour attirer les grands événements sportifs, artistiques, scientifiques, économiques, culturels et institutionnels dans la région.

Pour ce qui est de l’action promotion, le plan entend renforcer l’attractivité de la région à travers une plus grande participation dans les grands salons internationaux et dans les évènements B2B et B2C. Tout en mettant en place un système d’information touristique et de gestion des affaires touristiques de la région à travers une stratégie digitale harmonieuse et progressive sur trois ans qui servira à améliorer la visibilité de la destination et sa promotion à travers différents canaux.

Tandis que le volet aérien prévoit au niveau national de développer la fréquence, les plages horaires et capacités des vols sur Agadir au départ de Casablanca. Alors qu’au niveau international il sera procédé à la consolidation des fréquences charters des marchés traditionnels, ainsi qu’au développement des fréquences charters de nouveaux marchés. Une politique claire sera définie en concordance avec l’ONMT pour développer les vols charters en partenariat étroit avec les TO.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *