Souss-Massa : L’ANDA lance deux AMI pour développer l’aquaculture

Souss-Massa : L’ANDA lance deux AMI  pour développer l’aquaculture

La région dispose d’un potentiel conséquent dans ce domaine

Ces deux AMI ont pour objectif de mettre à la disposition des investisseurs et jeunes entrepreneurs de la région des espaces aquacoles clés en main et de les inviter à développer des projets viables dans cette région.

Dans le cadre de sa stratégie de développement et de promotion de l’aquaculture marine au Maroc, l’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) vient de lancer deux Appels à manifestation d’intérêt (AMI) pour le développement de projets d’aquaculture dans la région du Souss-Massa.

Le premier Appel à manifestation d’intérêt, adressé aux investisseurs nationaux et internationaux intéressés par le développement de projets aquacoles, offre 87 unités de production en mer réparties entre 65 unités de production, de 15 ha chacune, pour la réalisation de projets de conchyliculture (élevage de coquillages) et 22 unités de production, de 15 ha chacune, pour la réalisation de projets d’algoculture (culture des algues). Cet AMI permettra de sélectionner les meilleurs projets aquacoles pouvant bénéficier des espaces maritimes pour la création et l’exploitation de fermes aquacoles. Les projets aquacoles peuvent intégrer d’autres activités en amont pour s’assurer des intrants telles que la semence ou l’aliment de poissons ou des activités en aval pour la valorisation et la distribution de leurs produits. L’accès à ces espaces sera attribué dans la limite des unités de production identifiées et suivant le morcellement défini par le plan d’aménagement.

En vue de faciliter la mise en œuvre du plan d’aménagement et d’orienter les investisseurs selon les dimensions de leurs futurs projets, l’espèce à élever et la technique d’élevage, la zone d’étude a été subdivisée en 4 sous-zones homogènes présentant les mêmes conditions environnementales et socio-économiques.

Le deuxième AMI est destiné aux jeunes entrepreneurs originaires de la région et offre quatre (4) unités de production de 15 ha chacune, pour la réalisation de projets de conchyliculture et une (1) unité de production de 15 ha pour la réalisation d’un projet d’algoculture. Sont concernées par ce deuxième AMI les personnes physiques de nationalité marocaine résidentes dans la région du Souss-Massa, âgées de 20 à 40 ans au 31 décembre dernier, et ayant au moins le niveau baccalauréat et s’engageant à suivre une formation dans le domaine de l’aquaculture marine. Ces deux AMI ont pour objectif de mettre à la disposition des investisseurs et jeunes entrepreneurs de la région des espaces aquacoles clés en main et de les inviter à développer des projets viables dans cette région connue par ses richesses naturelles et ses conditions propices à l’investissement. En effet, la région du Souss-Massa dispose d’un potentiel conséquent pour le développement aquacole : des sites appropriés, des températures permettant des croissances élevées et des eaux de bonne qualité. De plus, la région possède un réseau de métiers de pêche ancré et de compétences confirmées qui permettent d’agir aux différents niveaux des filières aquacoles.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *