Souss-Massa : Vers une meilleure protection contre les risques naturels et la pollution marine

Souss-Massa : Vers une meilleure protection contre les risques naturels et la pollution marine

Le domaine public maritime faisant partie du littoral est fortement vulnérable aux facteurs naturels et anthropiques, notamment ceux liés à l’action marine à travers l’érosion, la submersion marine et la pollution dite «marée noire».

Les côtes de la région du Souss-Massa seront dotées d’une carte de vulnérabilité aux risques naturels et à la pollution marine accidentelle. Le littoral est un espace complexe du fait de sa situation à l’interface entre terre et mer et en tant que lieu préférentiel de nombreuses formes de développement. Il est constamment soumis aux pressions du développement socio-économique, aux aléas naturels côtiers et aux impacts du changement climatique.

Le domaine public maritime (tel que défini par l’article 1er du dahir du 1er juillet 1914) faisant partie du littoral est fortement vulnérable aux facteurs naturels et anthropiques, notamment ceux liés à l’action marine à travers l’érosion, la submersion marine et la pollution dite «marée noire». La gestion de cet espace convoité et vulnérable à la fois se doit d’être intégrée et durable, afin d’assurer sa protection et sa préservation en tenant simultanément compte des enjeux terrestres et marins, naturels, économiques et sociaux.

C’est dans ce sens que s’inscrit l’étude de vulnérabilité des côtes aux risques littoraux et à la pollution accidentelle qui propose une démarche méthodologique permettant d’aboutir à une base de données et à un outil cartographique d’aide à la décision pour l’identification des exigences futures en matière de mesures de protection du littoral contre les risques littoraux, notamment les phénomènes d’érosion côtière, de l’ensablement, de submersion marine et de la pollution accidentelle. La présente étude commanditée par la direction régionale de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau du Souss-Massa s’articulera autour de trois grandes missions qui sont : analyse de la sensibilité des côtes aux risques naturels et à la pollution marine accidentelle et élaboration de la carte de sensibilité et de la carte de vulnérabilité des côtes aux risques naturels et à la pollution marine accidentelle, et la proposition de mesures de prévention et de protection des côtes contre les risques naturels et la pollution accidentelle. Le consultant effectuera une analyse et interprétation des données collectées faisant ressortir pour chaque facteur de risque (érosion, ensablement, submersion) les zones les plus sensibles en croisant les enjeux du milieu, généralement représentés par ses caractéristiques écologiques, physiques et socio-économiques.

Ce dernier formulera toutes les propositions de mesures de protection et de prévention des risques, notamment en termes de protection des côtes des phénomènes de l’érosion-ensablement et de la submersion, la mise en place d’un plan d’action régional d’intervention en cas d’incidence des risques naturels et proposition d’un schéma organisationnel d’intervention définissant les actions à mener par chaque organisme, et d’un plan d’action régional pour la prévention des risques de la pollution marine accidentelle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *