Statistiques du CDVM : Le volume des échanges boursiers recule de plus de la moitié

Statistiques du CDVM : Le volume des échanges boursiers recule de plus  de la moitié

Bilan baissier pour le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM). Décidément, les échanges sur le marché central n’arrivent pas à se ressaisir. En effet, au troisième trimestre 2012, le volume global des échanges sur le marché central recule de plus de la moitié (-57%), par rapport au niveau enregistré durant le second trimestre de l’année, pour s’établir à 4,063 milliards de dirhams. Aussi, le cumul des trois premiers trimestres de l’année enregistre une baisse de 24% par rapport à la même période de l’année précédente. Concernant les achats, ceux des personnes physiques marocaines (PPM) ressortent, au troisième trimestre 2012, en forte baisse de 69% par rapport au trimestre précédent. Toutefois, le cumul des achats par les PPM durant les trois premiers trimestres de l’année reste stable par rapport à la même période de l’année précédente. Pareillement, les achats réalisés par les investisseurs étrangers marquent un recul conséquent, en troisième trimestre, de 48% pour les personnes morales étrangères (PME) et de 17% pour les personnes physiques étrangères (PPE). Aussi, le CDVM relève que les achats par les OPCVM et les PPM affichent des baisses respectives de 41% et de 22%. Par ailleurs, hormis les opérations effectuées par le réseau qui se sont bonifiées de 48%, sur ce trimestre, toutes les catégories d’investisseurs affichent des variations à la baisse. Aussi, le cumul des trois premiers trimestres de l’année 2012 est en baisse, par rapport à la même période de l’année précédente, pour toutes les catégories d’investisseurs. À ce titre, le CDVM relève que la part des opérations réalisées par les OPCVM est en hausse de 7 points pour s’établir à 25% contre 18% durant le deuxième trimestre 2012. La part des achats réalisés par les PMM est cependant en baisse car elle représente, ce trimestre, 40% des opérations des achats, contre 57% durant le trimestre dernier, soit une régression de 17 points. Parallèlement, la part des opérations d’achats domestiques, hors opérations réseaux, est en hausse au cours de ce trimestre et représente 73% du volume total contre 80% durant, le deuxième trimestre 2012. Aussi, la part des achats réalisés par les institutionnels durant le troisième trimestre 2012 est en baisse de 7 points par rapport au trimestre dernier et représente environ 88% du volume global.
En conclusion, le gendarme de la Bourse relève que l’analyse des comportements des différentes catégories, sur la base de la situation nette des achats et des ventes, fait ressortir que les personnes morales marocaines, les personnes morales étrangères ainsi que les personnes physiques étrangères se sont positionnées en tant qu’acheteurs durant ce trimestre alors que les autres catégories d’investisseurs se sont positionnées en tant que vendeurs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *