Statut de l’auto-entrepreneur: Attijariwafa bank et Maroc PME y sensibilisent

Statut de l’auto-entrepreneur: Attijariwafa bank et Maroc PME y sensibilisent

L’accent sera mis sur les démarches d’inscription au registre national de l’auto-entrepreneur et à la création de l’auto-entreprise.

C’est à partir de ce vendredi qu’une large campagne de sensibilisation sera lancée autour du statut de l’auto-entrepreneur. Cette action est menée conjointement par Attijariwafa bank et l’Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise (Maroc PME).

La finalité étant de promouvoir l’auto-entrepreneuriat au Maroc. La campagne s’inscrit ainsi dans le cadre de l’engagement citoyen du Groupe Attijariwafa bank et Maroc PME en faveur de l’entrepreneuriat national.

«Cette opération a pour objet de sensibiliser les entrepreneurs, les porteurs de projets, les artisans, ainsi que toute cible éligible à cette nouvelle forme juridique d’entreprise», apprend-on des initiateurs de l’action.

En effet, l’action éclairera le citoyen sur les dispositifs du nouveau cadre juridique ainsi que ses spécificités. L’accent sera mis, à cet effet, sur les démarches d’inscription au registre national de l’auto-entrepreneur et à la création de l’auto-entreprise. La sensibilisation portera également sur les différentes mesures d’accompagnement en matière d’éducation financière et de renforcement de compétences.
Les organisateurs indiquent par ailleurs qu’une trentaine d’étapes est prévue dans le cadre de cette campagne de sensibilisation qui couvrira diverses régions du Maroc. «Cette opération conjointe sera déclinée sous différents formats pour aller à la rencontre de la population cible. Citons dans ce sens la caravane, les camions mobiles, les séminaires, les ateliers et les stands», expliquent-ils. Et de poursuivre que «tous les moyens seront mis en place pour favoriser l’échange avec les futurs auto-entrepreneurs et leur permettre de mieux s’informer sur le nouveau statut juridique».

L’action mobilisera dans ce sens un large parterre d’intervenants dans le domaine de l’entrepreneuriat. Il s’agit, entre autres, des associations, fondations, agrégateurs de cibles éligibles au statut et coopératives. Rappelons que la loi 114-13 vient renforcer l’intégration des petites entreprises dans le tissu économique national. Le texte juridique attribue le statut de l’auto-entrepreneur à toute personne qui exerce une activité indépendante dont le chiffre annuel est inférieur ou égal à 500.000 dirhams pour les activités commerciales, industrielles et artisanales ou bien 200.000 dirhams pour les prestations de services. Le statut de l’auto-entrepreneur repose sur sept fondements.
Outre la facilitation des procédures de création, la nouvelle loi assure à la fois une cessation, radiation ou réinscription simplifiées de l’activité. Le dispositif préconise également une unicité des démarches ainsi qu’une dématérialisation des procédures.

Dématérialisation de la licence d’exportation : Ça démarre en juillet
Plus besoin de paperasse pour les licences d’exportation. A partir du 1er juillet prochain, les formalités relatives à la licence d’exportation se feront exclusivement par voie électronique et ce via la plate-forme PortNet.

C’est ce que soulignent les responsables du Guichet unique national des procédures du commerce extérieur. En revanche, la phase transitoire et la souscription sous format papier prendront fin le 30 juin 2016. Notons qu’un dispositif d’accompagnement est déployé en vue de prendre en charge tout le besoin d’assistance des usagers exportateurs. Ceci peut se faire via la plate-forme (reclamation.portnet.ma) ou bien par téléphone (0520 473 100 / 0522 308 645 / 0522 448 818).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *