Steelcase publie les résultats d une recherche : Le fort ancrage de la culture code au Maroc

Steelcase publie les résultats d une recherche : Le fort ancrage de la culture code au Maroc

Pour pouvoir réussir et atteindre ses objectifs dans l’économie interconnectée et interdépendante, il faut avoir les idées claires, le moral au beau fixe et surtout opérer dans un espace décent qui contribuera à un rendement optimum. Or l’espace de travail représente toujours un atout sous-exploité. Les entreprises peuvent pourtant l’utiliser pour accélérer le rendement.

Les entreprises leaders, qui comprennent le rôle majeur de la culture dans les environnements professionnels, peuvent tirer profit de l’espace comme un avantage concurrentiel. Face à ce défi, l’équipe de Steelcase WorkSpace Futures vient de terminer une étude exploratoire portant sur 11 pays et qui a pris 8 ans pour enfin voir le jour et permettre ainsi de mieux comprendre les codes culturels au travail. Les résultats obtenus permettront, selon Catherine Gall, directrice de recherche et prospective chez Steelcase à Paris, d’aider les entreprises à intégrer les valeurs importantes, les comportements des employés et les contextes culturels plus larges dans des environnements de travail efficaces à travers le monde.

Le Maroc, faisant partie des pays étudiés, représente des spécificités propres à lui. La dynamique professionnelle est stricte. Ceci dit, la hiérarchie est plutôt verticale. Toujours selon la recherche, les employés marocains exigent des directives claires. Ce sont les hauts dirigeants qui prennent les décisions et les processus de travail sont formels et reposent sur la bureaucratie et la paperasse.

Les Marocains apprécient toutefois la culture collectiviste qui se caractérise par le soutien à autrui et la générosité. Néanmoins l’aspect coopératif n’a jamais cédé la place à l’aspect compétitif. La compétitivité étant présente dans les entreprises, elle est souvent présentée comme un moyen permettant d’atteindre les mêmes objectifs.
Enfin et comme l’a si bien dit Honoré de Balzac, «le milieu influence l’individu». Aujourd’hui, un grand nombre d’espaces de travail au Maroc reflète tradition et hiérarchie au travers d’un design formel qui renforce l’aspect culturel spécifique. Il faut donc mettre en place des espaces plus progressifs qui encouragent de nouveaux comportements, accroîtront le bien-être et tout cela pour obtenir un meilleur rendement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *