Stratégie nationale du développement logistique : L’Agence marocaine du développement logistique est née

Stratégie nationale du développement logistique : L’Agence marocaine du développement logistique est née

Après une année du lancement de la stratégie nationale du développement logistique pour la durée 2010-2015, le contrat-programme de ce secteur est consacré aujourd’hui par l’instauration d’une institution de gouvernance portant sur le partenariat public-privé. Ainsi, le premier axe de la stratégie, visant à promouvoir la compétitivité de l’économie marocaine, se concrétise par  la mise en place de l’Agence marocaine du développement logistique (AMDL). «La Stratégie nationale du développement logistique dispose désormais d’une assise légale importante qui a été votée à l’unanimité par le Parlement», a souligné Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport, lors d’une journée d’information co-organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), mercredi 22 juin, à Casablanca. Le but étant de mettre le point sur l’état d’avancement de la mise en œuvre de la stratégie et sur les moyens à déployer pour en accélérer le rythme. À cet égard, M. Ghellab a indiqué que «l’AMDL est la première institution publique à plus forte représentation du secteur privé au Maroc». Et de poursuivre qu’«en plus de ses champs d’actions, l’Agence contribuera davantage à la matérialisation du partenariat public-privé, et ce en ouvrant la voie à une étape plus intense de cette collaboration». Pour sa part, Mohamed Horani, président de la CGEM, a qualifié la nouvelle agence «d’épine dorsale de l’architecture de la stratégie nationale du développement logistique». Selon le patron des patrons, «cette agence est la pierre angulaire du dispositif de gouvernance car elle permettra l’accélération et l’exécution et l’opérationnalisation  des contrats d’applications prévus dans le contrat-programme cadre». En effet, l’AMDL est un organe de coordination et de mobilisation au niveau national de tous les acteurs de la compétitivité logistique. Cette structure est chargée, entre autres, de la réalisation d’études et plans d’actions visant le développement de la logistique au Maroc,  l’identification de l’assiette foncière pour le développement des zones d’activités logistiques ainsi que l’émergence d’opérateurs intégrés. De même, l’importance de cette Agence réside dans la création de l’Observatoire de la compétitivité logistique, piloté par un comité public-privé, avec une gestion autonome au sein de l’AMDL. Ce laboratoire veillera à la mise en œuvre du contrat-programme, mesurera la performance du système logistique et proposera les outils-clés pour l’amélioration de cette compétitivité.  Par ailleurs, la journée d’information a connu la signature d’un contrat-programme public-privé portant sur la  régulation et la mise à niveau des acteurs de transport de marchandises.  Cette rencontre a connu également le lancement des nouveaux entrepôts réalisés par l’ONCF au port sec sous douanes «Casablanca Mita» et la visite du projet achevé par la SNTL à Zenata.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *