STTS Ma, 1ère unité de peinture d’avion en Afrique

STTS Ma, 1ère unité de peinture d’avion en Afrique

L’industrie aéronautique se dote d’une nouvelle unité de production à Casablanca. La Royal Air Maroc et STTS Group lancent officiellement leur joint-venture à la zone industrielle RAM située à proximité de l’aéroport Mohammed V. Il s’agit de la filiale STTS Ma détenue à hauteur de 50,1% par la compagnie nationale.

La coentreprise dont l’investissement s’élève à 35 millions de dirhams marque un tournant dans le segment industriel spécialisé. En effet, la plate-forme s’inscrit dans le cadre du recentrage de la compagnie aérienne sur son activité de transport aérien. Elle vient, par ailleurs, d’ouvrir de nouvelles perspectives de développement en faveur des clients de la RAM comme elle optimisera les coûts de la peinture des avions de la compagnie. Selon Mohamed Bellatig, directeur général de STTS Ma, «cette économie oscille entre 20 à 30 %, transformant ainsi les coûts fixes actuels liés à cette activité en des coûts variables».

M. Bellatig et son équipe s’engagent, dans ce sens, à maintenir la qualité et les délais de réalisation des opérations dans le respect des normes industrielles et environnementales. Intervenant lors de l’inauguration de la filiale vendredi 8 mai, Aziz Rabbah, ministre de l’équipement, du transport et de la logistique, a indiqué que «STTS Ma contribuera à l’élargissement des activités relatives à l’industrie de l’aviation.

L’unité consolidera, en outre, le rôle de la Royal Air Maroc en tant que leader dans le domaine de l’aviation civile». Le ministre a également rappelé la dynamique que connaît le Maroc, notamment sur le plan industriel. Une effervescence qui ne cesse de séduire les investisseurs internationaux. Un engouement confirmé par Christopher Cador, président du Groupe STTS.

M. Cador a, dans ce sens, énuméré les principales motivations qui ont poussé le groupe à s’installer au Maroc, citant en exemple le développement soutenu du secteur de l’aéronautique au niveau national ainsi que la diversification des programmes de formation de ressources humaines, notamment en termes d’aviation. STTS Ma ne recourt à aucun transfert d’activités du groupe français.

Depuis son ouverture en septembre 2014, STTS Ma emploie environ 50 ingénieurs, techniciens et ouvriers marocains. La filiale a, à ce jour, peint 6 avions. Les perspectives de production portent sur la peinture de 20 avions.

La première installation d’ateliers de peinture dans le continent développera dans un futur proche de nouveaux contrats avec les compagnies aériennes issues de l’Afrique et du pourtour méditerranéen. La plate-forme est prête à accueillir des avions de propriétaires privés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *