Success Technology se développe

Partout dans le monde, l’heure est aux fusions, alliances et partenariats. Dans le domaine des télécommunications et nouvelles technologies de l’information, la tendance prend une ampleur des plus spectaculaires. Au Maroc, la prise de participation du groupe ONA dans le capital de deux start-up (Involys et Netcom technologies) n’est qu’un exemple de l’intérêt que portent les grands groupes pour ce créneau.
Success technologies, PME créée en 2000, spécialisée dans l’ingénierie réseau et les télécoms et employant uniquement neuf personnes dont trois ingénieurs en télécoms et réseaux veut prendre le train en marche. En concluant un partenariat avec la société américaine Allied Telesyn international créé en 1987 par le Japonais Takayoshi Oshima, spécialisée dans la conception de solutions de connexion au monde IP, elle compte plus que doubler son chiffre d’affaires au titre de l’année 2002.
Il passerait ainsi de 3,3 millions de DH à quelque 8 millions de DH. « Grâce à ce partenariat, nous serons des distributeurs et non de simples revendeurs. Notre chiffre d’affaires n’en sera qu’amélioré », explique Khalid karraz, directeur général de Success technologies. Et d’ajouter, « Depuis notre création, c’est la première fois que nous communiquons avec la presse. Nous venons de définir une nouvelle stratégie commerciale et Marketing à même de faire connaître nos nouveaux produits et services ».
En effet, grâce au nouveau partenariat conclu, Success technology pourra accéder aux références de Allied telesyn. Des références telles NTT, Retix, Mc Donald, FTP Software, NEC, Toshiba…
Elle aura aussi l’exclusivité pour la commercialisation de ses produits sur l’ensemble des pays de l’Afrique francophone. Commutateurs, routeurs, logiciels d’administration de réseau, Hubs, adaptateurs de réseau local, convertisseurs média et produits médias composent la palette offerte par Allied Telesyn. « Elle est parfaitement adaptée aux besoins du marché national, composée dans sa quasi-globalité de PME/PMI », assure M. Karraz. Avec la nouvelle donne de partenariat, même la ventilation du chiffre d’affaires par pôle d’activité sera appelée à changer.
La grande part était réalisée au niveau du créneau consulting, 31% de l’architecture WAN, 22 % de l’architecture LAN et 15% au niveau des services de sécurité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *