Suez environnement gagne du terrain à Tanger

Suez environnement gagne du terrain à Tanger

En plus de la collecte et de la propreté urbaine, assurées par sa filiale Sita Al Boughaz, dans la partie Tanger-Ouest, le groupe Suez environnement veut contribuer au développement du secteur de l’industrie automobile à Tanger, et ce, à travers ses deux autres filiales Sita Recycling et Mitalimpex, situées toutes les deux sur le site Renault-Nissan de Melloussa. Le géant français s’engage ainsi à suivre la montée en puissance du constructeur automobile, qui «a fait le choix de la valorisation et du recyclage pour l’ensemble de ses déchets», ont souligné les responsables de Suez environnement, lors d’une visite organisée, lundi 8 juin, au profit de la presse, dans le site de Suez environnement à l’usine automobile de Melloussa.

Grâce à un contrat de 5 ans le liant à partir de 2011 à Renault, le groupe s’occupe depuis de la gestion globale des déchets industriels au profit du constructeur automobile, tout en répondant au régime des zones franches. Suez environnement réussit ainsi à réaliser toutes les étapes de récupération et traitement de ces déchets par ses deux unités, gérées respectivement par Mitalimpex et Sita Recycling. Avec ses 20 collaborateurs, la première filiale de Suez environnement est spécialisée dans le traitement de déchets métalliques. Mitalimpex est présente aussi bien dans la zone franche de Tanger que celle de Melloussa, permettant de traiter pendant trois ans d’activité quelque 60.000 tonnes de déchets.

Et sur un terrain de 4.000 m2, Sita Recycling a créé un parc à déchets sur le site de l’usine de Melloussa. Composées de 77 personnes, elle a pour mission de servir Renault dans la collecte et le tri de l’ensemble des déchets industriels, dont les déchets cartons, plastiques et les métaux non ferreux. Elle a réalisé le traitement de 35.773 tonnes en 2013 pour atteindre 52.800 tonnes en 2014. A l’image de Renault à Tanger, Suez environnement est engagée depuis 2008 à assurer la gestion des filières de valorisation et d’élimination des déchets industriels au profit de son usine de Casablanca. Grâce à sa présence dans les deux pôles économiques, «Suez environnement est très positionné au Maroc en matière de gestion globale des déchets industriels», a tenu à préciser Younes Damir, directeur du pôle industrie et tertiaire à Sita Maroc.

Outre les grands groupes industriels, Suez environnement entame depuis un certain temps la mise en place des plateformes multimodales favorisant le regroupement des PME dans leur valorisation de déchets. «Le Maroc a connu en 2013 le démarrage de son premier projet de plate-forme à Bouskoura-Ouled Saleh d’une capacité de 80.000 tonnes et traiter tous les types de déchets dangereux et non dangereux», a dit M. Damir, faisant remarquer que plusieurs autres projets sont en cours de réalisation ou à l’étude.

Outre les industriels, Suez environnement assure, au profit des collectivités, d’autres prestations de services, dont la gestion déléguée de distribution d’eau potable et d’électricité et de l’assainissement liquide, et ce, à travers sa filiale Lydec. Le groupe s’occupe aussi de la collecte et la propreté urbaine dans une dizaine de villes, dont la zone Tanger-Ouest.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *