Suspension du titre Eqdom

Le Madex, l’indice des valeurs les plus liquides reste enfoncé dans une tendance baissière. Il s’établit ainsi à 2764 points, très loin du seuille de « sécuritér » à 2800 points, soit finalement une perte cumulée de 6,70%. La journée du jeudi a enregistré, en termes de volumes transactionnels, un montant d’échanges de 61 millions de DH. Le titre ONA retrouve son plus bas niveau de l’année 2002, à 970 DH, pour un volume d’échanges de près de 8 millions DH. Le titre Brasseries du Maroc décroche pour sa part, la plus forte baisse de la journée de jeudi en cédant 5,62 %, à 840 DH, et passe ainsi en zone de turbulence.
Maroc Leasing, victime des mauvais vents, aligne une nouvelle perte de 5,22 %, en passant sous la barre des 100 DH, à 98 DH, soit une perte cumulée de 24,54 %, depuis le début de janvier. Quant à Wafabank, elle ne parvient toujours pas à limiter ses pertes et abandonne 2 %, à 686 DH, soit une contre-performance de 10 %, la plus forte de son secteur, après la BCM. Cette dernière a dopé les échanges hier, avec un volume d’affaires de 17,5 millions de DH, au cours inchangé de 705 DH. De son côté la pétrolière Samir s’effrite de 0,21%, à 485 DH, dans un volume d’échanges de 4,09 millions DH. La sidérurgique, Sonasid, accuse un repli de 1,23 %, à 489,90 DH, pour un volume d’affaires de 6,17 millions de DH. La cimenterie de l’Oriental, Cior, et les Ciments du Maroc, Cimar, inscrivent des baisses respectives de 0,25 % et 1,16 %, dans des volumes non moins consistants. Même le holding minier, Managem, n’est pas parvenu à son tour d’éviter une baisse de 0,79 %, à 500 DH. Dans les bancaire, seul le titre BMCE a réussi à récupérer 0,24 %, à 416 DH, alors que BMCI inscrit une légère baisse de 0,02 %, à 466 DH. Toutefois, il faut rappeler que cette semaine à été marque par la suspension du titre Eqdom de la corbeille des valeurs cotées en bourse. Cette décision prise suite a la demande du gendarme du marché le conseil déontologique des valeurs mobiliers le (CDVM) reste sans trop d’explication pour le moment. Mais ce qui est sur c’est que cette suspension n’est que momentanée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *