Système de transport on-line

Système de transport on-line

Constituer une plate-forme d’échange d’informations et de services entre les transporteurs et les clients potentiels via une base accessible et permettant des opérations effectuées en temps réel, tel est l’objectif de création de Bourse de fret.ma. Comme son intitulé l’indique, il s’agit d’un site web conçu pour mettre en relation importateurs/exportateurs et transporteurs au niveau national comme international. L’autre particularité de cette initiative est qu’elle concerne le transport aussi bien routier, maritime qu’aérien. «Au lieu de devoir envoyer plusieurs fax à plusieurs transporteurs, avec tout l’effort et le temps que cela implique, il suffit désormais de se connecter et de lancer la demande. L’opération se déroule en temps réel. Le client reçoit la réponse par SMS », déclare Mustapha Zehmouni, P-DG de Bourse de fret.ma. A ces services, s’ajoutent bien d’autres. Il est question notamment de constituer une centrale d’achat on-line où les transporteurs bénéficieraient des «meilleurs prix sur tous les produits relatifs à leur activité». Un projet d’une agence de voyages virtuelle alliant voyages et location de voitures et dont tout client du site pourrait bénéficier via un abonnement. Mustapha Zehmouni est un marocain établi depuis sept ans en France. Agé de 38 ans et travaillant dans le secteur du transport, il compte combler un vide qui a toujours existé. Celui d’un système global du transport, en harmonie à la fois avec les dispositions de la loi 16-99 modifiant et complétant le dahir 1-63-260, dont le préambule a souligné l’importance d’un tel système, et avec le développement que connaît le secteur. Pour ce faire, il a bénéficié de l’apport de plusieurs anciens hauts cadres de l’Office national de transport ainsi que du soutien de la Fédération nationale des transporteurs routiers. Une façon, selon les concepteurs et réalisateurs de ce projet, de faire fédérer les efforts de toutes les instances concernées pour une professionnalisation du secteur et une meilleure utilisation des technologies de l’information. Le résultat escompté est d’arriver à une réorganisation rapide, et au moindre coût d’un secteur toujours en proie à l’informel. S’agissant du manifeste de fret, M. Zehmouni est actuellement en négociation avec le ministère du Transport pour avoir la licence. Le but est de rendre cette opération, qui requiert des formulaires en cinq exemplaires, plus accessible et plus facile. Idem pour la possibilité pour les transporteurs de faire assurer on-line leur marchandise tout en bénéficiant de taux préférentiels. Le développement du site s’est fait à partir de la France et du Maroc. Il sera opérationnel dans une trentaine de jours.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *