Talal quitte la CGEM pour le PAM

Talal quitte la CGEM pour le PAM

Un poste auquel il avait été élu le 12 mai dernier lors de l’assemblée générale élective de la Confédération. Mohammed Talal a présenté sa démission à la présidente de la CGEM, Miriem Bensalah-Chaqroun. «Cette démission est motivée par son souhait de pouvoir s’engager pleinement dans le champ politique à l’occasion des prochaines élections communales», indique le communiqué de la Confédération.

Selon des sources bien informées, Talal rejoindra les rangs du Parti d’authenticité et modernité (PAM). Il œuvrera ainsi au développement de sa ville natale Mohammedia. Une mission pour laquelle la CGEM souhaite au vice-président sortant «beaucoup de succès», précise le communiqué. Conformément à l’article 22.2 des statuts de la CGEM, la présidente convoquera prochainement un conseil d’administration auquel elle proposera qu’un des membres du bureau assure l’intérim du poste de vice-président général. Au terme de cette période, la CGEM réunira une nouvelle fois l’assemblée générale à laquelle elle proposera un nouveau vice-président général. Bensalah-Chaqroun proposera également au conseil d’administration le maintien de Mohammed Talal en son sein.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *