Tan Tan: L’ANP s’attaque à l’ensablement du port

Tan Tan: L’ANP s’attaque à l’ensablement du port

Le port a déjà fait l’objet d’un projet de dragage massif afin de réduire le stock de sédiments accumulés aux alentours des épis d’arrêt de sable.

L’Agence nationale des ports (ANP) vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation d’une étude afin de définir les moyens techniques et organisationnels pour le suivi du phénomène d’ensablement au port de Tan Tan. Et ce, pour assurer le suivi rigoureux de l’ensablement au niveau du port, disposer d’un historique sur son évolution, et optimiser les opérations  de dragage .

Elle consiste en la réalisation d’un recueil de données sur le site, la proposition de solution technique permettant le suivi de ce phénomène, et l’établissement des dossiers de consultation des entreprises pour la mise en place de la solution retenue.

Selon cet appel d’offres, après analyse du système actuel, et la détermination de ses faiblesses ainsi que les possibilités offertes pour son amélioration, le titulaire aura à proposer au moins des variantes de solutions permettant le contrôle, le suivi, et la lutte contre l’ensablement au port.

Ce port joue un rôle économique et social majeur dans la région Sud et contribue à son développement. Orienté sud et exposé à de fortes houles, le port a déjà fait l’objet d’un projet de dragage massif afin de réduire le stock de sédiments accumulés aux alentours des épis d’arrêt de sable et d’améliorer les conditions d’accès au port.

D’ailleurs, dans le cadre de son programme d’investissement pour la période 2015-2019 relatif au port de Tan Tan, l’ANP a consacré une enveloppe budgétaire globale de 78,9 millions de dirhams pour la réalisation d’un ensemble de projets de développement dans ce port. Ces projets concernent en particulier l’aménagement des réseaux d’eau potable et d’électricité, l’éclairage public au port, l’aménagement des réseaux routiers du port, ainsi que l’aménagement des quais et des projets relatifs à la sécurité, l’environnement en plus de projets relatifs à la restauration des voies et aux équipements de la signalisation horizontale et verticale au port.

A noter que la forte exposition du port à l’ensablement réduit sensiblement sa disposition à accueillir les grands bateaux. En 2013 le navire Silver avait échoué à l’entrée nord du port, après s’être embourbé dans le sable et traîné par les vagues vers une zone rocheuse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *