Tanger : L’embellie se poursuit dans l’hôtellerie

Tanger : L’embellie se poursuit  dans l’hôtellerie

Alors que les deux dernières années ont été marquées par l’ouverture de grands projets, dont les deux hôtels de 5 étoiles Farah et Mogador, les structures d’hébergement à Tanger se sont renforcées, pendant le premier semestre de 2015, par la mise en service de près de 500 lits.

La capacité litière classée de la ville est passée ainsi à un total de 9.000 lits. Sans compter celle des deux hôtels Hilton, situés au complexe touristique et immobilier Tanger City Center, dont l’un d’entre eux prévoit d’ouvrir ses portes avant la fin de l’année en cours. «La réalisation de ces grands projets à Tanger s’inscrit dans le cadre du développement du produit touristique, ciblé par le contrat programme régional (CPR) de la région Cap Nord, pour attirer  quelque trois millions de touristes à l’horizon 2020. Il s’agit de créer 26.000 lits pour pouvoir atteindre une capacité totale de près de 41.000 (en 2020), permettant en conséquence de générer 76.000 emplois directs et environ 20.000 millions de dirhams de recettes touristiques. Et ce, contre seulement 6.160 millions de dirhams réalisés en 2010», affirme Saïd Abassi, délégué du tourisme à Tanger.

Ce responsable a poursuivi que la ville du détroit a réussi, comme par le passé, à devenir une destination de choix pour les grandes personnalités aussi bien arabes et internationales. «La preuve en est que les grands établissements d’hébergement hôtelier et touristique ont continué d’afficher complet pendant la saison d’été», a souligné M. Abassi.
Parmi les projets hôteliers ouverts, au cours du premier semestre de 2015, dans la ville du détroit, figure le Royal Tulip Hotel de cinq étoiles, permettant, à lui seul, de doter la ville d’une capacité de 218 chambres, soit plus précisément de 320 lits.

En plus des deux hôtels de luxe, prévus d’être mis en service, au complexe City Center, respectivement durant la fin de l’année en cours et au début de l’été 2016, la chaîne hôtelière Hilton est aussi présente dans le mégaprojet touristique Houara Coastal Resort Tanger, et ce, à travers une troisième unité hôtelière, dont l’ouverture est programmée en 2017.

Prévu d’être opérationnel, dès l’été 2016 et pour un investissement global de 700 millions de dirhams, le grand projet Tanja Marina Bay peut accueillir, grâce à ses plus 1.400 anneaux (dont le lancement officiel de la commercialisation s’est déroulé en juillet dernier), des yachts de toutes dimensions allant jusqu’à 90 mètres de longueur. Son objectif principal est d’accueillir, dès la mise en service de ce projet, 300.000 croisiéristes, pouvant atteindre jusqu’à 750.000 en 2020.

Il n’empêche que pendant cette phase de pleine restructuration du port Tanger-ville, celui-ci connaît déjà le passage de grands bateaux de croisière, parmi lesquels ceux appartenant à la célèbre compagnie italienne Costa.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *