Tanger Med en vitesse de croisière

Tanger Med en vitesse de croisière

Le complexe portuaire Tanger Med a bouclé son deuxième semestre 2012 avec une activité en augmentation de 14% par rapport à la même période de l’année 2011. C’est ce qu’indique un communiqué de presse émis à l’issue de la réunion tenue dernièrement par le Conseil de surveillance de l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA). Cette progression de l’activité a permis au complexe portuaire «de terminer l’année avec seulement une baisse de 13% au lieu des 35% constatés au premier semestre 2012», tient à souligner TMSA dans le même communiqué.   
Le trafic passagers au sein du port Tanger Med a pu dépasser la barre des 2 millions, soit une hausse de 20% en comparaison avec la même période de l’année 2011. Quant à l’activité des camions de marchandises, celle-ci affiche une croissance de 7%. Et ce «avec un traitement moyen de près de 500 camions par jour», précise la même source.  Tandis que le terminal Car Carrier (voitures) a accueilli au cours de sa première année d’activité quelque 81.000 véhicules. Par ailleurs et selon les données statistiques mentionnées dans ce même communiqué, Tanger Free Zone a réussi à maintenir son dynamisme grâce à l’installation de plus d’une usine chaque mois. Quant à la nouvelle zone Tétouan Shore, celle-ci est déjà opérationnelle, avec à son actif trois sociétés en activité et un centre de formation, créé par l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et accueillant 500 élèves. Située à proximité de l’usine Renault à Melloussa, l’autre nouvelle zone franche a été lancée et «accueillera les métiers de l’automobile», selon ce communiqué.
Le Conseil de surveillance de TMSA a de même rendu publiques ses orientations à l’issue de sa dernière réunion, se traduisant par la poursuite des efforts afin que Tanger Med accélère son régime de développement. Le directoire de l’Agence Tanger Med est aussi invité à poursuivre la rationalisation des structures et la mise en place des organes de bonne gouvernance. Le conseil a convenu, pour la même raison, de lancer dès à présent des travaux de la deuxième tranche de Tanger Med II et la mobilisation du financement nécessaire. Il s’est ainsi engagé à entamer les négociations pour la concession du dernier terminal de Tanger Med II compte tenu des nouvelles demandes. I
Il juge aussi nécessaire le lancement d’importants travaux d’aménagement pour l’amélioration des conditions de transit des passagers, et en particulier celui des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Le conseil fait part, à travers ce même communiqué, qu’il a pris, à cet effet, sa décision pour le long terme de lancer une étude stratégique permettant de définir les axes de développement futurs du secteur industriel et portuaire liés au complexe portuaire Tanger Med en cohérence avec les stratégies sectorielles nationales.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *