Tanger Med II atteint sa vitesse de croisière

Tanger Med II atteint sa vitesse de croisière

Le complexe portuaire Tanger Med vient de renforcer son activité avec de nouveaux services et équipements, et ce en se dotant d’un centre de simulation et d’expertise et d’un système de sûreté intégré pour la protection du site, alors que la première phase des travaux de construction de Tanger Med II est de près de 70% et elle est prévue d’être achevée pendant le deuxième semestre 2014. «Le projet de construction de Tanger Med II avance ainsi conformément au planning préétabli», a indiqué Mohamed Arjouan, directeur général de Tanger Med II, lors d’une journée presse organisée, mardi 26 février, pour visiter les nouveaux services et ce projet en chantier.
Ce responsable a poursuivi que les ports de la Méditerranée occidentale, notamment Tanger Med I, Algésiras, Valence et Barcelone vont être saturés à l’horizon 2015. «Tanger Med II est créé pour se préparer à l’avenir et répondre aux besoins et à l’évolution du trafic maritime dans le monde, et particulièrement dans le détroit de Gibraltar», a affirmé M. Arjouan. D’un investissement de plus de 8 milliards DH, Tanger Med II permettra de faire du méga-complexe portuaire un port leader en Méditerranée en portant sa capacité à plus de 8,2 millions de conteneurs EVP. Ce projet est destiné à accueillir «les plus gros navires porte-conteneurs grâce à ses 2.800 mètres linéaires de quais à -16 et -18 m de profondeur, ses ouvrages de protection de près de 5 km, un plan d’eau et un terre-plein chacun de 160 ha», selon les responsables du projet.
Prévu d’être mis en service en 2015, Tanger Med II bénéficiera des mêmes infrastructures de connexion déjà existantes, comme l’autoroute, le chemin de fer et le réseau télécoms. Et c’est Marsa Maroc qui a été désignée comme société concessionnaire de l’un de ces deux terminaux pour un contrat de concession d’une durée de 30 ans. Ce premier terminal aura une longueur de quai de 1.200 mètres et disposera d’une capacité de 2,2 millions de conteneurs. Quant au deuxième terminal, il sera lancé en fonction de la demande des opérateurs opérationnels internationaux en capacités portuaires dans la région. Ce terminal occupera une longueur de quai de 1.600 mètres avec une capacité de 3 millions conteneurs.
Soulignons que le grand complexe portuaire Tanger Med vient de se doter d’un centre de simulation baptisé Tanger Med Marine Simulator  (TMMS). D’un investissement global de 2 millions euros, ce centre a permis de réaliser des manœuvres pour de grands navires, comme dans le cas de l’escale du gigantesque Marco Polo en décembre 2012, au port,  afin de garantir leur accostage en toute sécurité. «Il est considéré comme l’un des dix meilleurs centres au monde de par sa composante technologique. Ce centre est dédié à la formation des pilotes maritimes, des commandants des navires et du personnel navigant en général», a affirmé Tarik Dourasse, directeur pilotage à Tanger Med, faisant remarquer que les études et les expertises menées par le centre de simulation, dont ceux réalisées sur l’aménagement portuaire, est d’une grande importance pour la réalisation de nouveaux projets de ports comme celui de Nador West Med et de Safi.
Il est à noter que la mise en service du système de sûreté intégré pour la protection de Tanger Med vient de démarrer. Il permet de déployer un effectif de 200 personnes et plus de 2.000 équipements actifs sur le port pour une superficie couverte d’environ 400 ha. «TMPA, à la recherche de l’excellence, a décidé de se doter d’un système exemplaire de sûreté portuaire intégré composé de choix pertinents et adaptés », a dit Khalid Samir, commandant du port.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *