Tanger Med : Une bonne performance opérationnelle en 2018

Tanger Med : Une bonne performance opérationnelle en 2018

Elle est incontestablement la première plate-forme pour les activités import/ export au Maroc. Le port Tanger-Med a renforcé ce positionnement en 2018 en traitant un flux de produits d’une valeur évaluée à 317 milliards de dirhams.

Un chiffre révélé par l’autorité portuaire qui précise que la moitié (50,6) des exportations marocaines a été expédiée via Tanger Med. Il s’agit de 139 milliards de dirhams de produits exportés par le port Tanger-Med, chose qui place cette plate-forme portuaire en tant que premier port d’export au service de la compétitivité de l’économie marocaine. Le tonnage global manutentionné pour 2018 est de 52,24 millions de tonnes, en évolution de 2% par rapport à l’année précédente. La capacité des deux terminaux du port Tanger-Med 1 en 2018 est de 3,472 millions équivalent vingt pieds (EVP), soit une croissance de 5% par rapport à 2017. Selon l’autorité portuaire Tanger-Med, cette performance correspond également à un trafic de plus de 15,7% par rapport à la capacité nominale du port Tanger Med 1.

Ceci résulte de la performance et de la productivité des terminaux à conteneurs, de la capitainerie et du pilotage pour la gestion des opérations portuaires. La capacité pour le traitement des conteneurs sera davantage renforcée et ce après l’ouverture, cette année, du port Tanger Med 2. Le trafic passager au niveau du port Tanger Med est resté stable par rapport à l’année précédente. On note dans ce sens un trafic de 2,08 millions de passagers , en amélioration de 1%. L’autorité relève, par ailleurs, une croissance à deux chiffres du trafic transport international routier (TIR). Ce dernier a affiché une progression annuelle de 14% tirée par l’exportation des produits industriels et agroalimentaires. Ces dernières ont enregistré un trafic global de 326.773 unités TIR.

De même, quelque 479.321 véhicules ont été manutentionnés sur les deux terminaux à véhicules du port Tanger Med, soit une progression de l’ordre de 11% par rapport à 2017. Ainsi, 383.715 véhicules ont été manutentionnés sur le terminal dédié à Renault, dont 351.191 destinés à l’export provenant des usines de Renault Tanger Med et de Casablanca. En revanche une baisse a été relevée au niveau du trafic du vrac solide. Seulement 254.190 tonnes ont été traitées durant 2018, soit une baisse de 18% par rapport à l’année précédente. L’autorité explique ce repli par la baisse des importations de céréales. La baisse des importations du fuel a impacté le trafic du vrac liquide. Ce dernier s’est inscrit en repli de 21%, soit un total de 5.920. 477 tonnes d’hydrocarbures traitées. Il est à rappeler que 13.293 navires ont accosté au port Tanger Med en 2018, assurant ainsi des connexions maritimes directes vers 186 ports et 77 pays, précisant que les nouveaux pays touchés sont le Djibouti (port de Djibouti), le Guatemala (port de Quetzal), l’Irlande (port de Dublin), le Bahreïn (port de Bahreïn) et Madagascar (port de Tamatave).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *