Tanger Méditerranée : C’est parti

Comme nous l’avons annoncé sur nos colonnes (édition du 28 août 2002), l’Agence Spéciale Tanger Méditerranée vient de lancer un appel à candidature pour la réalisation de la première tranche du complexe portuaire Tanger Méditerranée. Celle-ci porte sur la construction des ouvrages de protection, les remblais hydrauliques et les opérations de dragage. La date du dépôt des offres est fixée pour le 20 janvier 2003, alors que l’ouverture des plis est prévue pour le 17 février.
En principe, un deuxième appel à candidature sera initié en mai 2003 pour la réalisation de la seconde tranche. En lançant le premier appel à candidature, l’Agence Tanger Méditerranée, dont la création est récente, entame une étape décisive. L’objectif étant de respecter le calendrier fixé pour la réalisation du complexe portuaire. En principe, les travaux devront être achevés d’ici 2006.
Rappelons que la nouvelle Agence est une société à participation dotée d’un conseil de surveillance et de contrôle. Ce statut lui garantira une certaine indépendance dans la gestion du projet, même si elle relève de l’Etat. Ses missions concernent la réalisation, l’exploitation et l’entretien du projet de zone spéciale pour le développement du Nord. Cette société supervisera également la mise en place des zones franches d’exportation. Il faut ajouter à cela, la promotion du port et des zones franches et touristiques.
Le rôle de l’Agence ne s’arrête pas à ce niveau. Parmi ses prérogatives, on peut citer la recherche des ressources de financement, l’élaboration des études et des plans à caractères technique, économique et financier. Les études en question serviront à la construction du port et des zones de développement touristique. L’Agence supervisera la construction des infrastructures et des équipements permettant la connexion du port et des zones aux réseaux de télécommunications nationales et internationales.
L’Agence Tanger Méditerranée ne pouvait pas jouer pleinement son rôle sans qu’elle bénéficie d’un certain nombre d’avantages notamment en matière de fiscalité. En fait, la société sera exonérée d’impôts sur les revenus générés par les activités qu’elle entreprend et sur la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour toutes les opérations que les entreprises effectuent pour le compte de la société, dans le cadre des contrats et des conventions conclus avec cette institution.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *