Tanger : Mission du port de Barcelone au Maroc

Tanger : Mission  du port de Barcelone au Maroc

Grâce à son potentiel de développement, le Maroc a été retenu pour la mission 2008 du port de Barcelone. L’inauguration de cet événement a eu lieu, lundi 16 juin, à Tanger. Organisée par les autorités portuaires de Barcelone et en collaboration avec la Chambre espagnole de commerce et d’industrie de Tanger (CECIT), cette mission a permis d’attirer soixante-dix entrepreneurs espagnols. En plus de la ville du détroit, cette délégation espagnole fera, ce mercredi, un déplacement à Casablanca.
Destinée aux entreprises marocaines et espagnoles, cette mission vise à identifier les opportunités d’affaires et de faciliter le transport de marchandises entre l’Espagne et le Maroc afin de favoriser les échanges commerciaux entre les deux pays. «L’Espagne, la Catalogne et le Maroc doivent travailler ensemble pour élargir le réseau transeuropéen de transport», a souligné le vice- ministre de la politique  territoriale et des travaux publics de la Catalogne, Manel Nadal.
Considéré comme la porte de l’Europe et le principal hub logistique euro-méditerranéen, le port de Barcelone regroupe l’offre logistique et le transport considérés parmi les plus importants de la péninsule ibérique et de l’Europe du Sud. Et pour faire découvrir l’offre de ses services, il a mené des missions commerciales dans plusieurs pays. L’expansion de son hinterland prévoit l’augmentation de sa présence sur la rive sud de la Méditerranée. Il vient ainsi de signer en avril dernier avec le port de Tanger-Med un accord visant l’amélioration de leurs relations commerciales et de coopération.
 Le port de Tanger est engagé entre autres à développer dans le nouveau complexe portuaire marocain une zone logistique prêtant ses services aux opérateurs marocains et espagnols utilisant les deux ports. «Pour Tanger Med, c’est extrêmement stratégique d’être relié à ce portail d’économie import- export. La Catalogne y compris Barcelone représentent pour nous un intérêt stratégique», a précisé le président du directoire de l’Agence Spéciale Tanger-Med, Saïd El Hadi. Et de souligner que «Tanger Med n’est pas uniquement un projet portuaire mais aussi une plate-forme logistique et industrielle. Et nous avons besoin aussi d’être relié et connecté à cette région de l’Europe qui est très développée sur le plan industriel notamment dans l’industrie automobile».
Par ailleurs, plus de 10 000 entreprises espagnoles sont implantées au Maroc. Il s’agit de grandes multinationales, des banques, des entreprises industrielles, des entreprises de confection textile, des compagnies du secteur touristique. Selon le conseiller économique et commercial de l’ambassade d’Espagne au Maroc, José Manuel Reyro, les relations commerciales entre le Maroc et l’Espagne ne peuvent que se renforcer. Grâce à ces investissements espagnols au Maroc, «celui- ci est considéré comme le onzième client de l’Espagne et le quatrième en dehors de l’Union européenne (UE). La Catalogne conforte sa position comme premier partenaire commercial du Maroc représentant ainsi plus de 20% des exportations espagnoles vers ce pays», faisant remarquer que Tanger qui dispose de deux zones franches attire de plus en plus des investissements espagnols.
Notons que le port de Barcelone est le premier port en termes de trafic et de chiffre d’affaires. Le transit au port de Barcelone à destination et en provenance du Maroc a dépassé, en 2007,  53 000 tonnes et 69 709 unités TEU (Treaty on European Union) sur les 8 lignes maritimes régulières qui assurent la liaison entre le port de Barcelone et les principaux ports du Maroc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *