Tanger pionnières : Un incubateur pour les jeunes femmes porteuses de projets

Tanger pionnières : Un incubateur pour les jeunes femmes porteuses de projets

L’Association des femmes chefs d’entreprises au Maroc (AFEM) renforce son rôle dans le développement de l’entrepreneuriat féminin au Maroc. Les responsables de la délégation régionale de l’AFEM viennent d’annoncer le projet «Tanger pionnières» lors d’une rencontre de sensibilisation organisée, dernièrement, en partenariat avec l’Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise (ANPME). Selon les responsables de ce projet, celui-ci vient d’être mis en place après la réussite de l’expérience «Casa pionnières», lancée en 2007 à Casablanca. «La sélection des dossiers de candidature se fait selon plusieurs critères dont la viabilité du projet, le profil des candidates et leur motivation à vouloir faire de leur projet une réussite», indique la présidente de la délégation régionale de l’AFEM, Salwa Abourizk. Cette responsable poursuit que la wilaya de Tanger a mis à la disposition de la délégation régionale de l’AFEM un espace au sein du Centre régional d’investissement (CRI) de Tanger pour accueillir les bénéficiaires de ce projet pendant la période d’incubation, qui varie entre dix-huit mois et deux ans. «Les incubées sélectionnées bénéficieront, dans le cadre de notre structure d’accueil, de tous les outils de logistique ainsi que d’une formation en techniques de management. Elles suivront également des séances de développement personnel et de coaching», affirme Mme Abourizk. Et d’ajouter que «notre rôle est d’une part de promouvoir l’entrepreneuriat au Maroc, de faire de ces jeunes femmes incubées des acteurs économiques actifs qui apportent une valeur ajoutée à notre pays. Et d’autre part, augmenter les chances de viabilité des entreprises gérées par celles-ci étant donné que la durée de vulnérabilité se situe généralement dans les deux premières années de démarrage». De son côté, la vice-présidente de la délégation régionale de l’AFEM, Fouzia Tarik, précise que ce projet est destiné à toute femme ayant un projet de création d’entreprise innovatrice dans le secteur des services ou de l’industrie. «Une équipe de conseillers techniques permanents et d’experts internationaux sera chargée de la formation, l’accompagnement et le suivi pré et post-création d’entreprise des incubées sélectionnées», explique-t-elle, avant de poursuivre que «le résultat attendu est d’augmenter le nombre d’entreprises gérées par des femmes». Soulignons que le projet «Tanger pionnières» bénéficie du soutien de plusieurs partenaires notamment l’Agence espagnole de coopération internationale (AECID), la Fondation centre d’initiatives et recherches européennes pour la Méditerranée (CIREM), le Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), «Paris pionnières», le ministère des Habous et des Affaires islamiques, le Centre régional d’investissement (CRI) de Tanger, la Fondation Banque populaire pour la création d’entreprises, ainsi que le réseau Maroc entreprendre. Il est à noter que cette rencontre a connu la présentation des deux autres projets d’AFEM, à savoir le produit Reprofilage et l’approche Genre, ainsi que les projets Imtiaz et Moussanada lancés par l’ANPME.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *