Tanger-Tétouan : 646 entreprises de la région sont exportatrices

Tanger-Tétouan : 646 entreprises de la région  sont exportatrices

Le nombre d’entreprises exportatrices au Maroc atteint 5.000, alors que les unités importatrices s’élèvent à près de 26.000. C’est ce qui ressort des travaux de la quinzième étape des Rencontres régionales de l’export tenues, vendredi 20 juin, à Tanger. Sur ces 5.000 unités exportatrices, «seulement 500 entreprises ont des activités régulières à l’export», indique Mohamed Abbou, ministre délégué chargé du commerce extérieur.

Quant à la région Tanger-Tétouan, celle-ci compte quelque 646 entreprises exportatrices, permettant d’enregistrer près de 19% du volume total des exportations nationales. «L’ensemble des entreprises exportatrices de la région réalise un chiffre d’affaires à l’export de 34,6 milliards de dirhams», affirme M. Abbou.

Initiées par le ministère chargé du commerce extérieur, ces Rencontres régionales, qui se poursuivent jusqu’au 27 juin avec le soutien de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), l’Association marocaine des exportateurs (Asmex) et la Fédération des Chambres marocaines de commerce, d’industrie et de services (FCMCIS), visent à dynamiser l’offre exportable régionale et inciter les entreprises à s’inscrire de plus en plus dans le processus d’internationalisation par l’export. L’objectif est d’identifier les atouts à l’export des régions et d’aider, selon les organisateurs, à les mettre en avant en vue de pouvoir réduire le déficit commercial. Surtout que «le déficit commercial a atteint, en 2013, 126 milliards de dirhams», tient à préciser M. Abbou.

A l’instar des autres régions, l’étape de Tanger a constitué une occasion pour la présentation des programmes d’appui aux entreprises exportatrices, en particulier ceux de l’audit à l’export, des contrats de croissance et des consortiums d’exportation. Malgré sa position géographique stratégique et les grands projets structurants dont elles disposent, la participation des entreprises de la région à ce type de programmes reste très faible. «Les entreprises de la région Tanger-Tétouan sont appelées à y adhérer pour favoriser leurs exportations», souligne M. Abbou.
Il est à noter que les travaux de cet événement ont également été marqués par la présentation du nouveau plan national de promotion des échanges commerciaux. Programmé pendant la période 2014-2016, ce plan vise en premier lieu à réduire le déficit commercial du Royaume. «Ce plan s’articule autour de trois axes, à savoir la promotion des exportations, la facilitation des procédures relatives au commerce extérieur et l’augmentation de la plus-value des produits», selon les organisateurs.
Lancées le 19 avril à Laâyoune, ces Rencontres régionales de l’export marqueront, le 27 juin, leur dernière escale à Casablanca, et ce, après avoir couvert les autres quinze régions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *