Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Les grands projets structurants passés en revue

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Les grands projets structurants passés en revue

Une importante délégation ministérielle débarque dans la ville du détroit

Explorer les potentiels de développement dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et identifier et relever en même temps les défis et les problèmes qui se posent à tous les secteurs d’activités dans ses différentes préfectures et provinces. C’était le principal objectif d’une visite effectuée, samedi 19 janvier, à Tanger, par une importante délégation ministérielle présidée par le chef de gouvernement Saâd Eddine El Othmani. «Le dialogue et la discussion représentent le meilleur cadre permettant de mettre en place des solutions aux problématiques et répondre aux besoins dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima», a indiqué M. El Othmani, à l’issue d’une rencontre de communication réunissant, à cette occasion, les membres de cette délégation avec des élus, des représentants de la société civile ainsi que les chefs des services extérieurs dans la région.           

Le chef de gouvernement a fait part de l’engagement et la mobilisation du gouvernement pour servir l’intérêt de la population et en vue de répondre aux besoins de développement socio-économique de cette région. M. El Othmani a souligné l’importance des projets réalisés ces vingt dernières années dans la région et avec un investissement global de 200 milliards de dirhams, mettant ainsi en avant certaines infrastructures à haute valeur et à l’origine de tant de fierté, en l’occurrence le mégaprojet Tanger-Med, les zones industrielles et les zones franches, les aéroports internationaux et la ligne à grande vitesse. En plus de ces grands projets, favorables au renforcement de sa position en tant que deuxième pôle économique (après celle de Casablanca-Settat) ainsi que l’amélioration de son rang comme destination de choix pour les investisseurs, le chef de gouvernement a tenu à évoquer la problématique des inégalités sectorielles en hausse sur le territoire régional. M. El Othmani a fait remarquer à ce sujet que lorsque certaines zones poursuivent leur ascension sociale et économique, d’autres continuent d’afficher des taux parmi les plus faibles. Quant aux programmes de développement intégrés dont a bénéficié la région, il a tenu à rassurer l’assistance, particulièrement les habitants d’Al Hoceima, sur l’état d’avancement du programme Manarat Al Moutawassit, dont le lancement avait connu un certain retard. M. El Othmani a fait part de la bonne marche des chantiers de ce programme, prévus d’être livrés avant la fin de l’année en cours.

De son côté, le ministre de l’énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah, a indiqué que cette région, qui a bénéficié d’investissements colossaux dans les différents domaines clés de l’économie tels que l’agriculture, l’industrie, la pêche, la logistique, les énergies renouvelables,… est aussi destinée à accueillir d’autres projets que le gouvernement est en train d’étudier. Il a tenu à préciser qu’il y a également des secteurs d’activités et des services appelés à se renforcer et améliorer leur rendement. Car les attentes de la population sont, selon M. Rabbah, énormes dans les différents secteurs comme la santé, l’éducation et l’emploi.

Il est à noter que cette rencontre de communication qui a été précédée par six autres effectuées par M. El Othmani à travers le Royaume, a connu la présence du président de la région, Ilyas El Omari, du maire de Tanger, Mohamed Bachir Abdellaoui, ainsi qu’une présentation exhaustive du wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed El Yaacoubi, sur les atouts et les potentialités de la région dans les différents domaines ainsi que les défis et les contraintes auxquels elle doit faire face.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *