Taounate : Plus de 28 MDH pour le développement de l’artisanat

Taounate : Plus de 28 MDH pour le développement de l’artisanat

Le secrétariat d’Etat chargé de l’artisanat et de l’économie sociale met en œuvre, dans la province de Taounate, un programme d’un investissement de plus de 28 MDH pour le développement intégré de l’artisanat au cours des trois prochaines années.

Ce programme tend à promouvoir les métiers d’artisanat dans une province qui regorge d’atouts, malgré «le manque d’infrastructures de base» susceptibles de favoriser le développement du secteur, lequel constitue un pourvoyeur d’emplois et de valeur ajoutée pour la région.

Il porte notamment sur la création de centres spécialisés, destinés à l’accueil et la formation des artisans, mais aussi à la production et à la commercialisation des produits au niveau des communes rurales qui aspirent à promouvoir et à préserver leur patrimoine artisanal.

Mobilisant un investissement de plus de 28 MDH, ces projets, qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du programme de développement intégré de la province de Taounate 2015-2020, concernent la création d’un complexe de tissage artisanal dans la commune de Bouadel, avec un investissement de 5,3 MDH, d’un village de produits végétaux dans la commune de Jbabra (3,5 MDH) et d’une maison de céramique rurale au profit des femmes au douar Gueddera dans la commune de Bni Snous (3,8 MDH).

Le programme porte aussi sur la mise en place de deux projets de valorisation de la céramique féminine dans les communes El Bibane, Ouertzagh et Kissane pour un coût global estimé à 2,41 MDH, la création de la maison de l’artisane pour la couture traditionnelle à Kissane (2,5 MDH), la mise en place d’espaces de commercialisation des produits d’artisanat (1,74 MDH) et d’un centre de formation par apprentissage professionnelle dans les métiers d’artisanat à Taounate (7 MDH), outre la construction d’un complexe d’artisanat à la commune d’El Bibane (2 MDH).

Ces projets faisaient l’objet d’une convention de partenariat conclue notamment entre le ministère du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du nord du Royaume (APDN), la Chambre régionale d’artisanat, la province de Taounate et les communes territoriales concernées.

La réalisation de ces projets s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour le développement du secteur de l’artisanat, l’amélioration de sa productivité et son insertion dans le tissu économique de la province en tant que locomotive de développement local et composante essentielle de l’économie verte. Le département de tutelle assure 35,4% de l’investissement alloué à l’ensemble de ces projets alors que les partenaires, dont les collectivités territoriales, l’INDH, les conseils élus et l’Agence de développement des provinces du nord, financent le montant restant.

Dans ce cadre, il a été procédé récemment au lancement des travaux de réalisation du complexe de tissage traditionnel, au niveau de la commune de Bouadel, dans le but de relancer le secteur de l’artisanat et d’en faire une locomotive de développement et de création de l’emploi. Le lancement des travaux pour la réalisation de ce projet, qui mobilisera un investissement global de 5,3 MDH, avait été donné par la secrétaire d’Etat chargée de l’artisanat et de l’économie sociale, Jamila El Moussali, et le gouverneur de la province, Saleh Daha. Le complexe, qui s’étendra sur une superficie de 1.572 m2 dont 1.140 m2 couverts, sera réalisé sur une période de 12 mois dans le cadre d’un partenariat entre le ministère du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, l’Agence de promotion et de développement du nord, l’INDH, le conseil provincial de Taounate et la commune de Bouadel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *