Taqa Morocco : Le plein d’énergie

Taqa Morocco : Le plein d’énergie

Pari relevé et objectifs dépassés pour Taqa Morocco. Les résultats du géant énergétique à fin 2015 font état d’une bonne tenue des différents indicateurs.

En effet, le directoire de Taqa Morocco, réuni le 1er mars 2016, sous la présidence de Abdelmajid Iraqui Houssaini, a arrêté les comptes de l’exercice 2015. Il en ressort que les différents agrégats s’inscrivent dans des progressions à deux chiffres par rapport aux prévisions du business plan de l’entreprise.

Comptes consolidés : Tous les indicateurs au vert

Par rapport aux prévisions du business plan initial, le résultat net part du groupe ressort en hausse de 30,5%. Une performance notable qui, selon Taqa Morocco, trouve son origine dans la bonne performance opérationnelle de l’ensemble des unités tenant compte de la réalisation du plan de maintenance. De même, l’entreprise relève sa politique rigoureuse de maîtrise des coûts et l’appréciation du dollar par rapport au dirham qui ont contribué à l’amélioration du taux de marge d’exploitation de 26% à 30%. Pour sa part, la bonne performance du résultat financier résulterait d’une bonne maîtrise des charges d’intérêts. Aussi, par rapport à l’exercice 2014, l’ensemble des agrégats financiers est ressorti en progression suite à la réalisation d’une bonne performance opérationnelle des unités et l’exploitation des unités 5&6 sur une période de 12 mois consécutifs, la poursuite de la politique de maîtrise des coûts et l’appréciation du dollar par rapport au dirham. Ainsi, le résultat net part du groupe et le résultat net consolidé sont en amélioration de respectivement de 20,9% et 21,8% par rapport à 2014.

Comptes sociaux : Forte croissance du résultat financier

S’agissant des comptes sociaux, par rapport aux prévisions du business plan, le résultat net est ressorti en amélioration de 23,3% pour Taqa Morocco, alors que le chiffre d’affaires s’est parfaitement inscrit dans ces prévisions.
Cette bonne tenue des indicateurs s’explique par l’appréciation du taux de marge d’exploitation de 13,4% à 15,8% suite à l’amélioration de la productivité opérationnelle et à l’impact positif de l’appréciation du dollar par rapport au dirham. Pour sa part, la hausse du résultat financier (+70,3%) est principalement due à l’augmentation des dividendes de la filiale JLEC 5&6. Par ailleurs, par rapport à l’exercice 2014, le résultat net est en augmentation de 65,7%, passant de 508 millions de dirhams à 842 millions de dirhams principalement suite à l’effet combiné de l’amélioration du résultat d’exploitation et de la hausse du résultat financier (+685,3%), consécutive à l’augmentation des dividendes de la filiale JLEC 5&6 et à l’optimisation des charges d’intérêt sur emprunts. Ainsi, forte de son expertise opérationnelle, Taqa Morocco compte bien poursuivre ses efforts pour la réalisation de ses résultats prévisionnels 2016 conformément à son business plan.

Réalisations 2015
• Un taux de disponibilité global en amélioration, passant de 91,9% en 2014 à 92,5% en 2015.

•  Un taux de disponibilité des unités 1 à 4 passant de 92,6% à 91,1%, tenant compte de la révision majeure de l’unité 4 en application du plan de maintenance.

•  Une bonne performance opérationnelle et financière des unités 5&6 avec un taux de disponibilité passant de 89,8% à 95,2%.

•  Obtention du Label responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) de la CGEM.

• Proposition de distribution de dividendes de 30 dirhams par action, en augmentation de 36% par rapport à 2014.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *