Taqa Morocco livre son bilan semestriel: La production d’énergie grimpe de 4,7% à fin juin

Taqa Morocco livre son bilan semestriel: La production d’énergie grimpe de 4,7% à fin juin

Taqa Morocco enregistre une bonne performance opérationnelle au premier semestre de l’année. La production nette d’énergie est passée de 7.639 gigawatts-heure (GWH) contre 7.292 GWH enregistrés au même semestre de l’année précédente. Ceci s’est traduit par une progression de 4,7% par rapport au même semestre de l’année passée.

C’est ce qui a été dévoilé en marge d’une rencontre tenue, mardi 27 septembre à Casablanca, pour l’annonce des résultats semestriels de Taqa Morocco. Sur le plan financier, l’entreprise a atteint un chiffre d’affaires de l’ordre de 4,05 milliards de dirhams. Bien qu’il soit en baisse de 7% par rapport à la même période de l’année précédente, ce chiffre s’inscrit conformément aux objectifs fixés par l’entreprise, filiale d’Abu Dhabi National Energy Company «Taqa». S’exprimant à cet égard, Omar Alaoui M’hamdi, directeur général adjoint de Taqa Morocco, explique ce repli par trois facteurs.

Le principal élément est la diminution des frais d’énergie de 11% suite à l’évolution du prix d’achat du charbon. L’évolution du chiffre d’affaires est également expliquée par l’impact de la réalisation de la révision mineure de l’unité 5 et la bonne performance des unités 1 à 4 de Taqa Morocco dont le taux de disponibilité a atteint les 95,8% à fin juin. Le résultat d’exploitation consolidé est passé au premier semestre de l’année de 1,28 milliard de dirhams à 1,24 milliard de dirhams. La baisse évaluée est de 3%. Selon les représentants de Taqa Morocco, ce ralentissement s’explique par la baisse de la disponibilité au niveau des unités 5 et 6, atténuée par les efforts continus d’optimisation des charges d’exploitation et de maintenance. Le taux de disponibilité au niveau de ces deux unités est passé de 96,6% en juin 2015 pour atteindre aux six premiers mois de l’année 86,6%.

Aussi, le résultat net part du groupe s’est inscrit en hausse au premier semestre 2016. L’évolution observée à fin juin est de 5%, soit une valeur de 467 millions de dirhams contre 445 millions de dirhams une année auparavant. Cette performance revient, selon les représentants de Taqa Morocco, «à l’amélioration du résultat financier consécutive à la bonne maîtrise des charges d’intérêts sur emprunts». Le taux de marge opérationnelle consolidée a maintenu pour sa part sa progression. Il a augmenté aux six premiers mois de l’année pour atteindre les 30,7% à fin juin au moment où il se situait autour de 29,5% à la même période de l’année précédente.

Le taux de marge nette consolidée a également grimpé au premier semestre. Il a atteint les 15,2% à fin juin 2016 contre 14,1% observés au même semestre de l’année écoulée. Notons que Taqa Morocco a maintenu aux six premiers mois de l’année sa structure de capital équilibrée. Les fonds propres ont atteint les 5,55 milliards de dirhams. De même, l’entreprise a maîtrisé son besoin en fonds de roulement, soit 20 millions de dirhams à fin juin. Le rapport dettes/fonds propres (Gearing) s’est inscrit en amélioration par rapport à fin juin 2015, soit 65,5%.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *