Tarfaya: Un nouveau périmètre irrigué en gestation

Tarfaya: Un nouveau périmètre irrigué en gestation

Le projet d’aménagement hydro-agricole du périmètre Allawane est un chantier d’envergure qui contribuera à la promotion du secteur agricole au niveau de la province de Tarfaya.

La direction régionale de l’agriculture de Laâyoune-Sakia El-Hamra vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation de l’étude topographique, d’avant-projet et du projet d’exécution des travaux d’aménagement hydro-agricole du périmètre Allawane  situé dans la province de Tarfaya , et qui s’étend sur une superficie totale de 30 ha.
Ce périmètre est situé à environ 100 km à l’Est de la ville de Laâyoune. L’accès s’effectue par la route communale reliant Laâyoune à Hagounia  jusqu’au PK 80, puis par une piste carrossable de 50 Km.  Le périmètre relève administrativement de la commune rurale Hagounia .

Selon cet appel d’offres, l’alimentation en eau d’irrigation du périmètre Allawane  est prévue à partir des eaux souterraines (nappe profonde) moyennant un forage existant. En se basant sur l’exploitation des données du  forage existant et des concertations avec les services de l’Agence du bassin hydraulique Sakia El-Hamra-Oued Eddahab (ABH), le consultant déterminera les caractéristiques du forage permettant la création d’un périmètre d’irrigation de 30 ha et définira la qualité moyenne (température et résidu sec) des eaux du forage afin d’orienter la conception des ouvrages de refroidissement ou de traitement des eaux et la mise en valeur agricole à développer dans le périmètre. A travers notamment l’augmentation de la superficie irriguée et la valorisation des eaux d’irrigation, ce projet ambitieux est de nature à donner une forte impulsion à l’activité agricole qui depuis le lancement en 2008 du Plan Maroc Vert (PMV), connaît une véritable révolution qui vise à propulser ce secteur névralgique dans une nouvelle phase de modernisation et à en faire un levier central de croissance.
L’aménagement hydro-agricole du périmètre vient s’ajouter au projet d’aménagement hydro-agricole de 1.000 ha  prévu  dans la commune rurale de Jraifia, province de Boujdour pour le développement des filières maraîchères et laitières. Et qui prévoit l’augmentation de la production agricole pour atteindre plus de 1.750 tonnes de lait, 600 tonnes de viandes rouges et 50.000 tonnes de maraîchage, ainsi que la création de 765 nouveaux emplois permanents. Il s’assigne également pour objectifs de valoriser les eaux d’irrigation, améliorer le revenu des agriculteurs, et créer une valeur agricole ajoutée de 115 millions de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *