Taza : L’olivier chute

La transformation des olives demeure l’une des principales activités du secteur agroalimentaire dans la province de Taza. En matière d’unités de conservation et de trituration, cette branche compte 11 entreprises implantées entre Taza, Guercif et Tahla. La trituration des olives occupe 6 d’entre elles, et présente une capacité de près de 80 000 tonnes par an. En revanche, les 5 restantes enregistrent une capacité totale de près de 23 175 tonnes par an, mais uniquement dans la conserverie.
La délégation du commerce et de l’industrie de Taza a tiré quelques conclusions en matière de conserverie et d’huiles d’olives. Il se trouve que durant la période comprise entre 1997 et 2001, ce sous-secteur enregistre « une évolution en dents de scie au cours des cinq dernières années, avec une tendance plutôt négative», indique-t-on de même source. D’ailleurs les chiffres en témoignent. C’est ainsi que l’effectif et la production, entre 1997 et 2001 ont connu une réduction qui se monte respectivement à 15% et 69%. Pour sa part, le chiffre d’affaires du secteur entre 1997 et 2001 affiche une baisse de l’ordre de 55%. En 2001, le secteur a fixé le montant de son chiffre d’affaires à 15,35 millions de DH, contre 34,38 millions de DH en 1997. En effet, « la production d’olives a atteint 82 000 tonnes durant la campagne agricole 1996-1997, environ 104 000 tonnes durant la campagne 1998-1999 et seulement 33 000 tonnes au terme de la campagne 2000-2001», apprend-on de même source. Par ailleurs, les fonds injectés dans le secteur ne sont pas réguliers. 5,31 millions de DH d’investissement en 2000 qui chutent pour être seulement de 860 000 DH en 2001.
Autres résultats. A elle seule, la conserverie assure 98% des exportations, pour une valeur de 2,17 millions de DH en 2001 mais en 1997, elle était de 25,76 millions de DH. Les maigres résultats de l’exportation de l’huile oléicole en 1999 (346 000 DH), par rapport aux 660 000 DH enregistrés une année auparavant, montrent une fois de plus que le secteur souffre dans sa globalité, d’importants problèmes structurels.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *