Télécoms : Réussir la « e-parité » au Maroc

Intervenant lors d’un forum, organisé dans le cadre du projet "Réussir la e-parité dans le domaine des nouvelles technologies au Maroc", M. Oulbacha a indiqué que le Royaume accorde un grand intérêt au secteur des NTIC, vecteur de croissance économique et de compétitivité de l’entreprise et facteur de promotion de l’emploi et de l’efficacité. Conscient de ces enjeux, le gouvernement s’est doté d’une stratégie de promotion des NTIC, en concertation étroite avec les professionnels, a-t-il rappelé, ajoutant que la réussite de ce challenge nécessite la multiplication des efforts sur plusieurs fronts, dont la formation des compétences. M. Oulbacha a précisé que le plan d’action élaboré dans ce cadre vise  notamment le renforcement de la capacité de formation dans le domaine des NTIC dans la perspective de satisfaire les besoins exprimés par les professionnels,  estimés à 63.000 techniciens à l’horizon 2010. De son côté, le directeur de l’évaluation, de l’organisation de la vie scolaire et des formations inter-académiques, M. Jamal Khallaf, a affirmé que ce forum, auquel ont pris part plus de 440 étudiants, est important à plus d’un titre pour "notre système d’éducation et de formation et pour l’avenir de notre pays". Il a mis l’accent sur la pratique pédagogique dans les établissements scolaires et la nécessité d’observer un maximum de règles pour améliorer l’adéquation entre la formation et l’emploi. Le ministère oeuvre pour assurer cette adéquation par le biais de plusieurs mesures et réformes ainsi que par le partenariat avec la CGEM et la Fédération des Petites et Moyennes Entreprises, a-t-il dit, précisant, qu’un grand chantier a été lancé pour faire parrainer 110 écoles avec 120 entreprises. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *