Téléphonie : Méditel fixe ses objectifs

Téléphonie : Méditel fixe ses objectifs

Méditel entre de plain-pied dans la globalité. Plusieurs mois après l’obtention de la seconde licence du fixe (juillet 2005), l’offre de cet opérateur de télécommunications se précise. La signature à Paris, mardi 1er février 2006, d’un accord de partenariat avec l’opérateur français Phone Systems Network, spécialiste de la voix sur IP, aura été une moment fort de la cérémonie. Cet accord porte sur la mise en place d’une offre de liaisons louées dirigées aux entreprises françaises en particulier, et européennes dans un second temps.
«La France est un marché qui intéresse beaucoup Méditel puisque 40 % du volume de communications entrantes au Maroc proviennent de ce pays européen. La deuxième position est occupée par l’Espagne avec 18 % de volume », souligne Inigo Serrano, directeur général de l’opérateur de télécommunications. Pour ces marchés, Méditel préconise des solutions de connectivité, Maroc-France dans un premier temps. Une infrastructure d’une grande capacité a été mise en place en collaboration avec Phone Systems avec notamment l’installation d’un point de présence (PoP). «Méditel s’est donné tous les moyens de répondre de manière efficiente, aux besoins des entreprises en matière de connectivité avec le France en proposant des solutions de bout en bout et avec une maîtrise totale de la qualité de service», explique le directeur général.
Ainsi, ces solutions visent directement les activités off-shoring des centres d’appel francophones. Un marché estimé à près de 3 milliards Dh et dans lequel la présence de Méditel est très faible. Pour encourager ces investisseurs, au-delà de la qualité des solutions de connectivité, l’atout des coûts d’installation a été pris en compte. «lorsqu’on analyse les benchmarks, il en ressort que les coûts de télécommunications représentent entre 20 et 25 % des coûts globaux d’installation d’un centre d’appel. Avec cette nouvelle offre de connectivité entre le Maroc et la France, Méditel baisse les prix de 30 % par rapport à la concurrence. Ce qui ne manquera pas d’améliorer la compétitivité de la destination Maroc quant aux activités offshoring et nearshoring», souligne pour sa part Moncef Belkhyat, directeur du pôle commercial de l’opérateur de télécommunication. Et d’ajouter que l’offre se base sur les dernières technologies IP, ce qui permettrait aux call centers de tirer pleinement profit des nouveautés, essentiellement en matière de VoIP. Pour accompagner ses clients, un bureau de représentation a été ouvert à Paris. «Grâce à sa présence en France, méditel peut également proposer une solution globale incluant la terminaison et la collecte d’appels français», précise le responsable commercial. Une offre qui s’inscrit directement dans le droit fil des politiques d’encouragement de l’activité industrielle que représente le plan Emergence.
Par ailleurs, et pour des raisons de coûts d’investissements exorbitants, les responsables de Méditel ont remis pour plus tard une offre sur le résidentiel. «Concocter des offres sur le résidentiel n’est pas à l’ordre du jour. Ceci demanderait des investissements colossaux et un équipement des ménages en outils de réception dont le prix est cher», explique M. Belkhyat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *