Télex : Attijariwafa bank acquiert 51 % du capital de la BIM

La banque marocaine est déclarée acquéreur de 51 % suite à une participation à un appel d’offres lancé le 20 avril dernier par l’Etat malien, dans le cadre d’un processus de privatisation, a précisé le communiqué. A travers cet investissement Sud-Sud, le groupe Attijariwafa bank poursuit son développement international et confirme son leadership bancaire tout en confirmant sa volonté de créer plus de valeur ajoutée pour ses clients, ses actionnaires et ses collaborateurs, a expliqué le document. Cette nouvelle acquisition du groupe Attijariwafa bank vient ainsi conforter sa position dans les régions Afrique de l’Ouest et Afrique du Nord et compléter son dispositif déployé au Sénégal, a ajouté la même source, estimant que cette prise de participation va permettre aux entreprises marocaines ainsi qu’à leurs homologues de la région de profiter des opportunités d’investissement offertes en Afrique.


La RAM renforce la flotte d’Air Sénégal International

La Royal Air Maroc (RAM) va mettre, à partir de septembre prochain, deux avions à la disposition d’Air Sénégal International (ASI), indique un communiqué de la compagnie aérienne nationale. Ces deux appareils viendront remplacer des Boeing 737-700 en fin de location, indique le communiqué ajoutant que le conseil d’administration d’ASI a «salué l’appui constant apporté par la compagnie nationale à la continuité de l’exploitation de sa filiale sénégalaise». A l’issue de ce conseil tenu récemment à Dakar et réservé notamment «à l’évolution des résultats de la société au 31 décembre 2007», les représentants permanents des deux associés, l’Etat sénégalais et la RAM, en l’occurrence Maniang Faye, président du conseil d’administration d’ASI et Aberrafia Zouiten, ont exprimé «d’une même voix leur foi dans les perspectives de développement futur de la société», souligne-t-on de même source. «Les résultats acquis au terme de l’exercice 2007 en nette amélioration par rapport à l’exercice précédent témoignent de l’efficacité du plan de redressement mis en place depuis avril 2007 et attestent de la solidité des fondamentaux de l’entreprise en dépit d’un environnement hautement concurrentiel, aggravé par la flambée inédite des prix du carburéacteur», ajoute le communiqué.


Conférence sur les investissements au Maroc

La Middle-East Association (MEA), une agence britannique active dans le domaine de la promotion des échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et les pays du Moyen-Orient, a annoncé l’organisation en octobre prochain à Tanger d’une conférence internationale sur le tourisme durable, le commerce et l’investissement au Maroc. L’organisation de cette conférence, à laquelle prendront part plusieurs hommes d’affaires marocains, britanniques et arabes, s’inscrit dans le cadre des efforts de renforcer les liens de coopération entre le Maroc et la Grande-Bretagne et de faire connaître les opportunités d’affaires offertes dans les régions du nord du Royaume notamment auprès des compagnies basées en Grande-Bretagne et aux investisseurs de la région du Golfe, a souligné la MEA. Les participants devront examiner les énormes projets de développement lancés dans le nord du Maroc, notamment le projet du port Tanger-Med et d’autres questions relatives au tourisme durable, au développement du secteur de l’immobilier, à la formation professionnelle, à l’environnement, aux énergies renouvelables et à la gestion des ressources en eau.

OMPIC : Hausse de 6% du nombre des entreprises créées
L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) a recensé 11.395 nouvelles entreprises créées durant les cinq premiers mois de l’année en cours, contre 10.790 durant la même période de 2007, soit une hausse de 6 %.  Selon le dernier rapport d’activité de l’OMPIC, ce résultat est dû principalement à l’importance des créations des sociétés à responsabilité limitée (SARL), qui se sont élevées à fin mai denier à 11.078, en hausse de 6 % par rapport au niveau enregistré une année auparavant. Par ailleurs, la répartition régionale des créations des personnes morales immatriculées au registre central de commerce montre la concentration des sociétés dans la région du Grand-Casablanca avec une part de 36 % (3.847 sociétés), qui arrive en tête, suivie de Souss-Massa-Drâa avec 13 %, Marrakech-Tensift-Al Haouz avec 11% et Rabat-Salé-Zemmour-Zair avec 9 %. L’OMPIC souligne que les créations dans les régions du sud du Royaume ont connu une évolution considérable, notamment à Guelmim -Smara et Oued Eddahab-Lagouira, où les créations d’entreprises ont doublé par rapport à l’année 2007.


«Pavillon bleu» décerné à la plage de Souiria Qdima

L’éco-label «Pavillon bleu» a été décerné pour la deuxième année consécutive à la plage de Souiria Qdima, relevant de la commune rurale Lamâachate (province de Safi). L’obtention de ce label, attribué par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, est le fruit des efforts déployés par l’ensemble des intervenants notamment le sponsor officiel de la plage Souiria Qdima, le Groupe Office chérifien des phosphates (OCP), dans le cadre d’un partenariat avec la commune Lamâachate. Le Pavillon bleu est un gage de qualité écologique et un élément favorisant la commercialisation du produit touristique de la ville de Safi et en particulier le camping Souiria Qdima devenu une destination très prisée pour les investisseurs marocains et étrangers. Une cérémonie de levée du drapeau «Pavillon bleu» a eu lieu en présence du wali de la région Doukkala-Abda, gouverneur de la province de Safi, Larbi Sabbari Hassani, et de cadres du Groupe OCP à Safi ainsi que des représentants des autorités locales et des services extérieurs. La plage de Souiria a bénéficié, chaque été dans le cadre du partenariat conclu avec l’OCP, de plusieurs opérations de nettoyage des plages et de développement de leurs infrastructures.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *