Télex : Dar Lftour : Un Ramadan sous le signe de la solidarité

Devenue une tradition ancrée dans la culture de la maison, elle vise à distribuer quelque 240.000 repas durant ce mois de partage, à raison de 8.000 ftours par jour, selon un communiqué de presse. «Nous tentons de contribuer à revaloriser les personnes marginalisées et créer une ambiance joviale et familiale», affirme Imad Benmoussa, directeur général de Coca-Cola.


Deux vols quotidiens Paris-Casablanca d’Air Arabia dès octobre

La compagnie aérienne low cost «Air Arabia Maroc» proposera, à compter du 25 octobre prochain, deux vols quotidiens au départ de Paris vers Casablanca, rapporte lundi «Le Quotidien du Tourisme». La compagnie, qui propose actuellement un vol quotidien Paris-Casablanca, opère également au départ de Marseille ainsi que de Lyon à raison de 3 vols par semaine, précise la publication française en ligne. «Air Arabia Maroc» dispose d’une nouvelle flotte d’Airbus A320 équipés de 168 sièges. Cette compagnie est le benjamin de la famille «Air Arabia», cotée au marché financier de Dubaï. «Air Arabia Maroc» a été conçue par la fusion d’Air Arabia, Regional Airlines et Ithmar Bank of Bahrain.

Zain décide d’ouvrir son capital    
Le géant des télécommunications Zain, plus ancien opérateur téléphonique du Koweït, a aboli lundi une vieille restriction interdisant l’entrée à plus de 5% dans son capital d’investisseurs étrangers. Les actionnaires du groupe sont convenus lors d’une AG extraordinaire de supprimer deux articles du statut qui interdisaient à tout investisseur local ou étranger de détenir plus de 5% de son capital. Le P-dg du Groupe Saad Al-Barrak a déclaré à la presse que la levée de cette restriction ouvrait la porte à un investisseur étranger pour «détenir une participation majoritaire» dans sa société.


Tanger Med séduit les investisseurs français

Un an après sa mise en œuvre, le port Tanger Med a su séduire plusieurs groupes français grâce aux différents avantages qu’il offre notamment en terme de logistique, écrit lundi le quotidien économique français La Tribune. «Sans la présence du nouveau port Tanger Med, nos projets d’extension n’auraient pas été possibles», souligne Ayoub Daoudi, directeur général de la filiale du groupe français Souriau au Maroc, cité par le journal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *