Télex : Fenié Brossette annonce ses résultats

La création de cette entreprise date de 1928 quand le groupe français Vallourec a créé Paul Fénié, une société de vente de produits métallurgiques. Et c’est en fusionnant avec la Société marocaine des établissements Brossette, en 1962, que Vallourec a donné naissance à Fenié Brossette.

Défis des métiers de l’immobilier au Maroc
« Les nouveaux défis des métiers de l’immobilier au Maroc» est le thème d’une rencontre prévue le mardi 3 avril à l’Institut national d’aménagement et d’urbanisme (INAU), à Rabat. Les participants à cette rencontre débattront le secteur de l’immobilier qui connaît depuis quelques années un regain d’activité considérable, en drainant des capitaux nationaux et internationaux importants attirés par une rentabilité à deux chiffres, selon les organisateurs.

Maghreb : un système de transport intégré
Les travaux de la 11ème session du Conseil maghrébin des ministres du transport ont débuté jeudi à Skhirat. La réunion porte sur l’évaluation de l’action maghrébine dans le domaine du transport, des étapes franchies par les projets communs, ainsi que sur la prospection des perspectives de coopération et d’intégration maghrébine dans ce secteur vital. Karim Ghallab, ministre de l’Equipement et du transport, a plaidé pour une «vision maghrébine pragmatique et conforme à la conception euro-méditerranéenne visant à instaurer un système de transport intégré dans la région ». Le ministre a mis en avant l’importance cruciale des points inscrits à l’ordre du jour de cette session qui illustrent «la volonté des pays de l’Union de mettre au point un système de transport intégré dans la région du Maghreb».

Démystification des techniques nucléaires
L’Association des ingénieurs en génie atomique du Maroc (AIGAM) organisera une journée de sensibilisation et de démystification des techniques nucléaires au profit de organes de presse le 9 mai à l’hôtel Tour Hassan à Rabat.  Le programme de cette journée sera axé sur le régime juridique nucléaire international, l’électronucléaire, les applications sectorielles des techniques nucléaires ainsi que la sûreté et la sécurité radiologiques.

Financement de la ligne ferroviaire Taourirt-Nador 
La France a accordé au Maroc un financement de 14 millions d’euros destiné au projet de signalisation de la nouvelle ligne ferroviaire Taourirt-Nador.  Le projet de signalisation de la nouvelle ligne ferroviaire Taourirt-Nador est confié par l’Office national des chemins de fer (ONCF) au groupement d’entreprises franco-marocaine Alcatel/Ter. Une convention d’application de ce protocole financier a été signée à cette occasion par le directeur général de l’ONCF, Mohamed Rabie Khlie, et l’adjoint au directeur des Activités institutionnelles à Natixis, Bernard Lempérière.

Droit international dans les universités marocaines
«La réalité de l’enseignement du droit international humanitaire dans les universités marocaines » est le thème d’une rencontre, qui sera organisée les 10 et 11 avril à Rabat.
Participeront à cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la Commission nationale du droit international humanitaire et le comité international de la Croix-Rouge (CICR), plusieurs experts marocains et internationaux ainsi que des professeurs universitaires spécialistes en droit international humanitaire, a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué.

Ouverture de 169 zones urbanistiques 
Le ministre délégué chargé de l’habitat et de l’urbanisme, Toufiq Hjira, a annoncé l’ouverture de 169 nouvelles zones urbanistiques réparties sur 100 villes à travers le Royaume. M. Hjira a, dans ce sens, précisé que ces nouvelles zones, étalées sur une superficie globale de 50.000 ha, répondent aux différents besoins en matière d’activité économique, de logement en ses différentes catégories, d’infrastructures et d’équipements sociaux et de loisirs. Ces nouvelles réalisations prennent en compte la dynamique actuelle et prévisible de développement des villes marocaines en vue d’augmenter l’offre en terrains qui se prêtent à l’urbanisme, de stabiliser le marché immobilier et de lutter contre la spéculation et la flambée des prix.

Stéphane Lévin  au Maroc
«Voyageurs des Sables» est l’intitulé d’une expédition pédagogique et scientifique qui conduira un groupe de six élèves menés par Stéphane Lévin, connu sous le nom de "l’explorateur toulousain", du 4 au 18 avril dans le Sud marocain, pour s’informer du réchauffement climatique. Les élèves sélectionnés ont subi un entraînement physique intensif dans la mesure où ils auront à marcher "6 à 7 heures par jour, tous les jours", dans le sable du Sud marocain ainsi qu’un entraînement scientifique puisqu’ils devront faire "des travaux scientifiques de haut niveau, préparés par les plus grandes entreprises françaises".

Pour la construction d’un terminal gazier
Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Boutaleb a présidé, récemment à Rabat, une réunion de travail, dans le cadre du suivi de l’état d’avancement de l’étude de faisabilité, lancée en 2006 pour la construction d’un Terminal gazier. Ont participé à cette réunion, les responsables d’Akwa Group, de l’ONE et de la SAMIR, indique un communiqué du ministère. Une étude entreprise actuellement pour un plus grand développement de l’utilisation du gaz naturel, notamment dans le secteur industriel, est initiée en partenariat avec le groupe Akwa, l’ONE, la SAMIR et ce ministère. La première phase de cette étude comporte notamment l’évaluation du marché potentiel national, l’optimisation des schémas d’approvisionnement et l’analyse des coûts. Elle sera achevée en mai 2007 et suivie par une deuxième phase portant sur des études techniques et environnementales.

L’élu et les ONG locales : synergie ou concurrence ?
«Les jeudis de la gouvernance» du Conseil de la ville de Casablanca se poursuivent. Le jeudi 5 avril, une deuxième conférence de ce cycle sera organisée à l’hôtel Palace d’Anfa de Casablanca à partir de 18h. Le thème retenu pour le débat porte sur une question : «l’élu et les ONG locales : synergie ou concurrence ?»  Pour y répondre, plusieurs participants seront présents: le ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, Abderrahim Harouchi, la présidente de l’Association Bayti, Najat Mjid, ainsi que Karim Tazi, chef d’entreprise et fondateur du Forum entreprises/associations.
Côté Conseil de la ville, Mohamed Brija, président de l’arrondissement Sidi Moumen et Zoubida Bouayad, membre du Conseil de la ville et militante associatif. La modération du débat sera, elle, confiée à l’enseignant-chercheur Brahim Hafidi.

Le Maroc à la foire de Tripoli
Une quinzaine de sociétés marocaines participeront à la 36ème édition de la foire internationale de Tripoli prévue du 2 au 12 avril prochain, apprend-on auprès du Centre marocain de promotion des exportations (CMPE). Cette Foire internationale se veut un événement économique qui offre aux entreprises marocaines l’opportunité de prendre directement contact avec les décideurs du secteur public et de rencontrer des partenaires du secteur privé dont le rôle est en pleine croissance avec la politique d’ouverture de l’économie du pays.

La culture du dialogue à l’heure de la mondialisation
"La vision arabe de la culture du dialogue à l’heure de la mondialisation" est le thème d’une conférence-débat qui sera organisée les 2 et 3 avril au Caire, à l’initiative de l’université Hassan II de Casablanca. 
Cette conférence se tiendra en collaboration avec le Centre des études prospectives relevant de l’université d’Aïn Chams (Egypte), avec la participation d’un parterre de professeurs universitaires et chercheurs du Maroc, d’Egypte, de Syrie, de Jordanie et d’Arabie Saoudite. 
Les participants à cette conférence vont axer leurs débats sur la thématique et les perspectives du dialogue, en tant que dynamique d’interaction entre les cultures et les peuples, pour tenter ensuite de cerner les contours de cette notion à la lumière du patrimoine arabo-islamique, de la culture universelle et des valeurs esthétiques de la communication.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *