Télex : La collection de la Fondation ONA s’expose à Paris

Télex : La collection de la Fondation ONA s’expose à Paris

Cette exposition qui durera une année comprend les œuvres de vingt artistes marocains ; en l’occurrence Mohamed Abouelouakar, Mohamed Ben Allal, Amina Benbouchta, Maxime Ben Haim, Farid Belkahia, Fouad Bellamine, Mustapha Boujemaoui, Ahmed Cherkaoui, Moulay Hmad Drissi, , Jilali Gharbaoui, Mohamed Hamidi, Fatima Hassan El Farrouj, Mohamed Kacimi, Tibari Kantour, Miloud Labied, Mohammed Melihi, Hossein Miloudi, Mohamed Nabili, Mehdi Qotbi et Abderrahim Yamou, Pour Omar Slimi, président de la Fondation, «Figures de l’abstraction au Maroc » est à la fois «une manière de montrer la contribution du talent marocain à l’enrichissement de la création artistique de par le monde»  et  «une invitation à la découverte d’un pays qui est résolument tourné vers la modernité et qui démontre, au quotidien, son attachement aux valeurs de la liberté et de progrès ».

Label bleu pour la plage d’El Haouzia
En photo, Noureddine Omary, président-directeur général du Groupe  Banques Populaires, hissant le drapeau «Pavillon bleu» sur la plage de Haouzia à El Jadida en présence du wali et du Gouverneur de la région.
Une plage, sponsorisée par la Fondation Banque Populaire pour l’éducation et la culture, qui vient de recevoir la distinction internationale «Label bleu». Cette distinction est décernée par la Fédération internationale pour la protection de l’environnement en récompense aux meilleures plages nationales qui participent à l’opération «Plages propres» initiée par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. En effet, cette fédération  attribue le «Pavillon bleu» selon plusieurs critères notamment, la qualité hygiénique des eaux de baignade qui doit être de Catégorie A avec l’absence de rejets industriels ou domestiques et l’existence d’un schéma directeur d’assainissement approuvé et en cours de mise en oeuvre. Parmi les autres critères requis, figurent notamment l’aménagement, la gestion et la sécurité avec la présence de maîtres-nageurs dotés de moyens de sauvetage et la présence d’un dispositif d’alerte et l’existence d’un plan d’urgence pour les pollutions accidentelles.

Les actions d’Accor Maroc
Accor Maroc innove une nouvelle fois en matière de protection sociale en prenant à sa charge et à vie l’assurance " maladie – maternité " pour tous les retraités du groupe et les membres de leurs familles. Signé avec la RMA Wataniya, le 1er juillet 2006, ce contrat garantit à chacun d’entre eux le remboursement, dans les conditions et limites prévues, de ses dépenses médicales et pharmaceutiques mais aussi de ses frais chirurgicaux et d’hospitalisation. Cofinancée par Accor Maroc et le personnel actif de l’entreprise, la prestation présente également un caractère rétroactif afin que les salariés retraités depuis le 30 juin 2006 puissent en bénéficier.

DHL : promotion et animation
DHL, le leader international de l’Express Aérien a mis en 2006 toute son expertise au service des expéditions de ses clients vers la France. Faisant ainsi de DHL le n°1 pour tous les envois sur cette destination. Pour accompagner cette initiative, DHL Maroc a lancé une promotion de janvier à juin 2006 avec un prix d’appel attractif qui n’est que de 250 Dh pour un document vers la France et une grande tombola a été organisée à partir des numéros des bordereaux d’envois. Toujours soucieuse d’offrir le meilleur à ses clients, la société DHL est en train de travailler sur de nouvelles promotions pour de nouvelles destinations qu’elle présentera dès la rentrée.

Pèlerinage : diminution du quota des agences de voyages
Pour l’opération pèlerinage 2006, le ministère du Tourisme annonce que le quota global alloué aux agences de voyages est fixé cette année à 9.500 places, soit une diminution de 10 % par rapport à l’année dernière. La méthode d’attribution des quotas de pèlerins aux agences de voyages est basée sur trois critères: taille de l’agence, respect des cahiers des charges et expérience du personnel en matière d’encadrement.   

Pour la réinsertion des jeunes délinquants
« La rééducation et la réinsertion des jeunes délinquants et des détenus : réalité et perspectives» est le thème du premier colloque national qu’organisera la faculté des sciences de l’éducation relevant de l’université Mohamed V-Souissi, du 24 au 26 juillet à Rabat.
Ce colloque vise à mettre en place une plate-forme de coordination entre les différents intervenants destinée à faire valoir le rôle de la faculté dans le développement de la recherche scientifique et de l’action pédagogique dans les domaines de la rééducation et de la réinsertion des délinquants, indique un communiqué de la faculté des sciences de l’éducation.
Il se fixe également pour objectifs de jeter la lumière sur les expériences des établissements gouvernementaux et non gouvernementaux intervenant dans la rééducation et la réinsertion, tout en soulignant l’importance de la concrétisation du projet de la stratégie globale de réinsertion des délinquants. Prendront part à ce colloque des représentants de plusieurs départements ministériels, du Conseil consultatif des droits de l’Homme, de l’observatoire national des prisons, de l’observatoire national des droits de l’enfant, du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), en plus des composantes de la société civile.

Collectivités locales et développement
L’espace associatif d’Al Haouz organise le mardi 25 juillet une journée d’étude autour de la thématique "rôle des collectivités locales dans le développement humain". Initiée en collaboration avec le Conseil de la région et la préfecture d’Al Haouz, cette rencontre sera l’occasion pour engager une réflexion sur la stratégie multidimensionnelle déjà mise en place par le gouvernement et qui vise, entre autres, à atténuer le taux de chômage et améliorer les conditions socio-économiques du citoyen. Par ailleurs, un parterre de professeurs-chercheurs, de spécialistes, de représentants des différents services extérieurs, des élus locaux et des acteurs de la société civile prendront part à cette journée.

Touristes et TVA
La Chambre de commerce de l’industrie et des services (CCIS) de Marrakech organise ce vendredi 21 juillet une table ronde sur "les nouvelles mesures relatives à l’exonération de la TVA en faveur des touristes en visite au Maroc". Cette rencontre, qui vise à promouvoir le tourisme au Maroc, sera animée par des experts des directions régionales des douanes et des impôts indirects et des taxes assimilées de Marrakech.

Safi en question
Un colloque économique sous le thème "Accompagnons l’attractivité de Safi" se teindra les 26 et 27 courant à Safi, avec la participation notamment de Salaheddine Mezour, ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie, et de Mohamed Mohattane, secrétaire d’Etat chargé du Développement rural. L’Association Hawd Assafi et la Chambre de Commerce, d’industrie et de Services de Safi, organisatrices de cette manifestation, ont annoncé dans un communiqué qu’elle sera "un espace de débat, de concertation et de discussion des voies d’enrichissement du processus de développement local avec un centrage sur l’accélération de l’attractivité territoriale". Il s’agira également d’une rencontre de travail pour hiérarchiser les priorités en traçant des visions sectorielles communes autour des axes suivants : secteur primaire, industrie, tourisme et loisirs, infrastructure et aménagement de territoire, société civile.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *