Télex : La soirée du Parti du progrès et du socialisme

Télex : La soirée du Parti du progrès et du socialisme

«À l’heure où les processus électoraux connaissent des pratiques éloignées de tout étique démocratique, et au moment où une certaine confusion est entretenue sur le sens de l’action politique, il nous paraît essentiel que nous expliquions notre démarche et nos propositions pour un renouveau de l’engagement politique et une réhabilitation de nos institutions représentatives », souligne Ismail Alaoui, secrétaire général du PPS, dans l’invitation à cette soirée. Une soirée qui sera animée par Said Naciri, Atiqa Ammar, Karima Abdelhamid, Rais Ahmed Outaleb Lmzoudi et Samia Aqriou.

Trésor : excédent de près de 2,8 milliards DH
La situation du Trésor s’est soldée par un excédent budgétaire de près de 2,8 milliards DH au terme des sept premiers mois de 2006, à la faveur d’une amélioration de 7,6% des recettes ordinaires, chiffrées à 89 milliards de dirhams, en relation avec la hausse des recettes fiscales ainsi que de celles des monopoles, indique Bank Al-Maghrib dans sa dernière note de conjoncture.
 En parallèle, les dépenses globales se sont accrues de 10,3% pour atteindre 86,3 milliards, dont 72,4 milliards au titre des charges courantes, lesquelles ont augmenté de 7,3% sous l’effet, notamment, de la progression des dépenses de compensation. Compte tenu du règlement d’arriérés de paiement pour un montant de 3,6 milliards, le déficit de caisse ressort à 722 millions de dirhams. Ce dernier, ainsi que les sorties nettes de capitaux au titre de la dette extérieure, d’un montant de 2,7 milliards, ont été couverts par des ressources mobilisées sur le marché des adjudications, précise la banque.

Les Indigènes à Casablanca
À l’occasion de la sortie au Maroc du film  »Indigènes », une projection de presse sera donnée mardi 3 octobre (21h) à l’Institut français de Casablanca. La projection sera suivie le lendemain par une conférence de presse en présence du réalisateur du film Rachid Bouchareb et deux de ses vedettes, lauréats du prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes 2006, Jamel Debbouze et Samy Naceri.

Bilan de Veolia Environnement au Maroc
«Veolia Environnement au Maroc : bilan et perspectives», tel est le thème de la conférence de presse que ce groupe organisera le mardi 3 octobre à l’hôtel Royal Mansour à Casablanca. Cette manifestation sera l’occasion de présenter le bilan des réalisations de l’ensemble des filiales du groupe (Amendis, Redal, Amanor et Hydrolia) depuis 2002 ainsi que les perspectives de développement de Veolia Environnement au Maroc.

Une aide à «Entre parenthèses»
 Les membres de la commission de la deuxième édition de « Cinéma en mouvement », réunis dans le cadre de la 54ème édition du Festival cinématographique international de San Sebastian, ont décidé d’accorder une aide au film marocain « Entre parenthèses » de Hicham Falah et Mohamed Chrif Tribak. Le réalisateur marocain, Chrif Tribak compte près de cinq courts-métrages dont « Basma » et « Trente ans » avec lequel il a participé au 4ème Festival du court-métrage méditerranéen et quatre films télévisés en collaboration avec 2M. Falah qui réside en France est le réalisateur d’un court-métrage « Intibah » (Attention) avec lequel il a participé au Festival de Casablanca.

Gestion des ressources en eau
L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a lancé récemment, en collaboration avec l’Agence du bassin hydraulique du Tensift (ABHT), l’étude du plan de gestion intégrée des ressources en eau dans la plaine du Haouz. Cette étude a pour but l’utilisation rationnelle et durable des ressources hydrauliques et la mise en place de mesures visant à satisfaire une demande en eau qui va crescendo dans la région. L’étude, qui sera réalisée entre septembre 2006 et janvier 2008, prévoit l’adoption d’une stratégie définissant les principes de base de l’utilisation rationnelle et durable des ressources en eau, l’établissement d’un plan d’utilisation des eaux avec une orientation pour la diminution du volume d’exhaure et la réalisation d’un plan de gestion axé sur le développement des capacités administratives de l’ABHT. Ce dernier plan sera caractérisé par la mise en place d’un système de suivi et d’analyse des eaux souterraines.

«Ma Chaf Ma Ra» à Rabat
Le théâtre national Mohammed V  a programmé «Ma Chaf Ma Ra» de la troupe Al Masrah Al Hor. Extrait d’une pièce théâtrale de George Fido, le texte est élaboré par Masoud Bouhsine tandis que la mise  en scène a été confiée à Mahmoud Belahssen. Hanan Ibrahimi, Abdelaziz Alaoui, Abdelkader Bouzid, Abdelkebir Chedati, Safae Zakanié et Mahmoud Belahssen sont les principaux acteurs de cette pièce théâtrale. Le rendez-vous est prévu pour mercredi 4 octobre.

Conférence sur l’histoire de la langue arabe en Afrique
« L’histoire de la langue arabe dans l’ouest du continent africain » a été le thème d’une conférence animée, mercredi dernier à Rabat, par Hamza Malek, professeur de la langue arabe à l’Université "Abadan" du Nigeria. Au cours de cette conférence, M. Malek, qui fait partie des Ouléma prenant part aux causeries religieuses du mois sacré du Ramadan, a souligné le rôle des ouléma marocains dans la diffusion et l’enseignement de la langue et de la littérature arabes en terre africaine, étant donné que l’arabe est la langue du Coran et la référence des sciences et de la Chariâ. M. Malek a également relevé, lors de cette rencontre tenue au siège du Conseil supérieur des ouléma, que la langue arabe avait connu un regain d’intérêt depuis le 7ème siècle après J.C, date qui marque, a-t-il dit, la pénétration de l’Islam en terre d’Afrique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *