Télex : Méditel lance le iPhone 4 au Maroc

Télex : Méditel lance le iPhone 4 au Maroc

Le App Store de iPhone offrira ainsi aux clients Méditel la possibilité d’accéder à plus de 350.000 applications, y compris l’application iMovie conçue juste pour iPhone 4. Le iPhone4, livré avec iOS 4, est une révolution totale dans l’univers de la téléphonie mobile. Il inclut le FaceTime, pour faire de la visiophonie une réalité, et le nouvel écran Retina d’Apple, avec la meilleure résolution jamais proposée sur un téléphone et qui offre un excellent rendu pour le texte, les images et la vidéo. «Le lancement de iPhone 4 s’inscrit dans le cadre de notre stratégie basée sur l’innovation et la création de valeurs pour nos clients. Ce lancement permet la disponibilité totale de tous les avantages de l’iPhone sur le marché marocain et confirme notre positionnement de leader en matière d’innovation et de contenus», a déclaré Mohamed Elmandjra, directeur général de Méditel.

Implication du secteur privé dans les OMD
Un Forum du secteur privé se tiendra du 17 au 19 juin à Casablanca dans la perspective de renforcer l’implication des opérateurs privés dans la réalisation des objectifs millénaires du développement (OMD) en matière de santé. Ce forum, le 1er du genre dans le monde selon l’organisation, se tiendra autour de deux axes prioritaires, à savoir la réduction de la mortalité des enfants de moins de 5 ans et de l’amélioration de la santé maternelle, ont annoncé, mercredi, les organisateurs lors d’un point de presse donné dans la métropole économique. Par cette initiative, les Nations Unies entendent soutenir l’effort constant que mène le Maroc dans ce sens et de renforcer les chances du royaume d’atteindre ces deux objectifs en 2015.

Distinction du groupe Accor Maroc
Christian Rousseau, directeur général Accor Maroc, organisera une conférence de presse, lundi 13 juin, à Casablanca, souligne un communiqué du groupe. Cette rencontre aura lieu à l’occasion de l’obtention par Accor du Prix Tourism for Tomorrow Award, qui récompense les meilleures pratiques en matière de tourisme durable dans le monde, octroyé par le World Travel & Tourism Council (WTTC), précise la même source. Et de poursuivre que cette rencontre aura lieu en présence des représentants des associations partenaires, SOS Villages, Solidarité Féminine, Illy, Darna ainsi que des directeurs des hôtels ayant contribué à l’obtention de ce prix, Ibis Meknès, Ibis Palmeraie et le Sofitel Palais Jamaï.

Perspectives du retour du cosmopolitisme
Des chercheurs maghrébins et étrangers se penchent, depuis le 8 et jusqu’au 10 juin dans le cadre d’un colloque à Rabat, sur les manifestations et perspectives du retour d’une dimension cosmopolite dans la rive sud de la Méditerranée, à la lumière des multiples formes de mobilités, d’altérités, de reconstructions identitaires et de relation avec «l’autre». Les participants à cette manifestation qui a entamé ses travaux mercredi, aborderont les questions de l’altérité introduite par les nouvelles immigrations dans le Maghreb et l’impact de l’immigration sur la citoyenneté dans les métropoles de la rive sud méditerranéenne, ainsi que les nouvelles formes de rencontre avec «l’autre» dans le cadre des mobilités touristiques et les pèlerinages confrériques.

Une commission pour la liberté d’expression
Une commission locale pour l’appui de la liberté d’opinion et d’expression a été créée, récemment, à Khénifra, à l’initiative d’une vingtaine d’acteurs dans les domaines associatif, politique, économique, syndicaliste et des droits de l’homme. Cette commission, dont le secrétariat est composé de 11 membres de différents bords, puise son référentiel dans les chartes et conventions internationales des droits de l’Homme relatives à la liberté d’opinion, d’expression, de manifestation et de rassemblement pacifiques, indique un communiqué de cette commission. La même source souligne que cette commission ne constitue aucunement une alternative aux organisations des droits de l’Homme mais elle vient appuyer leurs actions, partant sur la conviction de ses fondateurs de la nécessité de conjuguer les efforts des différentes composantes de la société civile visant à renforcer le respect de la liberté d’opinion et d’expression eu égard à sa place et son importance dans le système des droits de l’Homme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *