Télex : Record de touristes dans le monde en 2007

L’OMT tablait sur une augmentation de 4% du nombre de touristes dans le monde en 2007 par rapport à 2006 (846 millions de touristes). Malgré les incertitudes sur l’économie mondiale, en 2007. «Le tourisme a une fois de plus démontré sa résistance et sa capacité d’adaptation», a souligné le secrétaire général de l’OMT, Francesco Frangialli.
L’organisation internationale, dont le siège est à Madrid, a souligné en présentant son bilan annuel que sa «confiance reste forte» pour l’année 2008, «même si cette perception pourrait se détériorer». «Nous sommes prudemment optimistes pour 2008, qui connaîtra une croissance, mais probablement pas aussi élevée qu’en 2007», a assuré M.Frangialli, précisant que l’organisation ne prévoyait «pas de croissance négative pour cette année sauf si l’économie des Etats-Unis plongeait dans une profonde récession».


Salon «E-Forum 2008» à Casablanca

La 4ème édition du Salon des technologies de l’information et de la communication (TIC) «E-Forum 2008» se tiendra du 26 au 28 mars prochain, à l’Office des Changes de Casablanca.
Organisé par «Formatiscom» en partenariat avec les ministères, les établissements publics, les collectivités locales et le secteur privé, ce salon a pour objectif de faire le point sur l’évolution des TIC et sur leur pénétration dans les administrations, les collectivités locales et les entreprises, tout en suscitant des échanges d’expériences entre différents acteurs publics, économiques et sociaux, indique un communiqué des organisateurs.
Plusieurs organisations nationales et internationales ainsi que des décideurs des secteurs public et privé de différents pays prendront part à ce forum qui se veut un rendez-vous incontournable pour tous les professionnels en la matière qui se pencheront notamment sur les dimensions politique, économique et professionnelle, et sur les opportunités d’affaires et d’investissement.

L’once d’or à 929,84 dollars
Le cours de l’or a atteint mardi un nouveau record historique, juste en dessous de 930 dollars l’once, poussé par les interruptions de production en Afrique du Sud et un regain d’intérêt des investisseurs envers les placements peu risqués. L’or s’est hissé jusqu’à 929,84 dollars l’once sur le marché londonien London Bullion Market vers 01h15 GMT. Vers 07h45 GMT, il fléchissait légèrement à 925,90 dollars. L’or effaçait ainsi son précédent record qui datait de la veille, où il s’était hissé jusqu’à 928,97 dollars l’once en soirée.
Dans la foulée, le platine a également touché mardi un nouveau record à 1.738,75 dollars l’once (contre un précédent sommet de 1.726,50 dollars atteint lundi). L’argent a quant à lui atteint un nouveau plus haut depuis 28 ans, à 16,7675 dollars l’once (contre un plus haut de 16,7475 dollars lundi). Selon des courtiers, les prix des métaux précieux sont soutenus par une série de facteurs favorables, dont les effets cumulés les poussent de record en record, et plusieurs cabinets spécialisés s’attendent à ce que le cours de l’or dépasse le seuil symbolique des 1.000 dollars dans l’année.

Agadir : – 10% des arrivées touristiques en décembre
L’activité touristique a été marquée au cours du mois de décembre à Agadir par une régression de l’ordre de 10 % en terme d’arrivées, soit 46.307 arrivées contre 51.328 durant la même période de l’année 2006. Selon un rapport de ministère du Tourisme, le marché français a réalisé de bonnes performances en décembre 2007, s’inscrivant en hausse de l’ordre de 8%, avec 14.658 touristes en décembre 2007 contre 13.575 durant la même période de l’année 2006. Le nombre des touristes en provenance des pays arabes et des Pays-Bas a également enregistré une augmentation respective de 18% et 20%.
La baisse en terme d’arrivées, précise-t-on de même source, est due notamment au recul enregistré par certains marchés du continent européen, dont les marchés anglais, allemand et scandinave, avec respectivement 38 %, 20 % et 16 %. Par ailleurs, les hôtels classés de la ville d’Agadir, les résidences et les villages touristiques ont enregistré en décembre dernier quelque 267.531 nuitées contre 315.750 durant la même période de l’année 2006, soit une régression de 15%. 


Un quart des iPhone serait déverrouillé

Plus du quart des personnes qui ont acheté un iPhone l’utiliseraient sur un réseau autre que celui de l’opérateur AT&T, pourtant choisi comme partenaire exclusif pour la vente du téléphone d’Apple aux États-Unis. Des analystes estimaient lundi que cette proportion «impressionnante» pourrait mettre la pression sur Apple et le pousser à changer de modèle économique. Toni Sacconaghi, analyste chez Bernstein Research, a déclaré que des analyses d’Apple et AT&T sur les chiffres de ventes montraient que près de 1,45 million de téléphones étaient «portés disparus» à la fin 2007. Près de 480.000 de ces combinés sont vraisemblablement en stock chez l’opérateur, incitant Sacconaghi à estimer que près d’un million de modèles, soit 27% du nombre total de combinés, ont été «déverrouillés» pour fonctionner sur des réseaux autres que celui d’AT&T.
Les dirigeants d’Apple ont déclaré la semaine dernière que le nombre de téléphones déverrouillés était «important» mais n’ont pas souhaité donner d’estimations. La plupart des analystes estimaient que le nombre de combinés concernés étaient inférieur à 20%.


KfW-FONDEP : Accord de partenariat

Mme Doris Kohn, senior vice-president de la KfW et Zine El Abidine Otmani, directeur de la FONDEP, ont signé récemment à Rabat un accord de partenariat relatif à un prêt de 10 millions d’euros, prêt remboursable sur huit ans avec un différé de 2 ans. La banque de développement allemande vise par cet accord à accompagner l’institution marocaine dans le développement de son activité d’appui financier aux populations défavorisées, selon un communiqué de presse. En effet, l’activité de microcrédit permet à la FONDEP de contribuer à l’insertion des personnes économiquement faibles dans le tissu productif et de concourir à l’amélioration des conditions de vie des populations démunies. Créée en 1996, elle appuie financièrement les porteurs de projets générateurs de revenus exclus du système bancaire classique, et plus particulièrement les femmes et les jeunes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *