Télex : Traitement journalistique du sida

Télex : Traitement journalistique du sida

Cette formation, du 4 au 7 avril, a pour objectif principal la sensibilisation des journalistes aux questions liées aux IST/SIDA par le renforcement de leurs connaissances en la matière et leur incitation à traiter le sujet à travers la production d’émissions TV d’information et d’éducation. La session sera animée par Pr. Hamida Khattabi, chef du service MST du ministère de la Santé, et par Paul Daudin Clavaud, journaliste reporter d’images à FR3. Cette formation, organisée en collaboration avec la Fondation Alexandre et Marguerite Varennes, entre dans le cadre du programme « sensibilisation des journalistes à la thématique IST/VIH» élaboré par l’Institut supérieur de l’information et de la communication à Rabat en partenariat avec le ministère de la Santé et le Fonds mondial de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme au titre du programme intitulé : «appui à la mise en œuvre du plan stratégique national de lutte contre le IST/SIDA ».

Managem encourage l’initiative féminine
Le groupe Managem s’est engagé depuis quelques années dans le soutien des associations féminines des villages avoisinant le complexe industriel de Guemassa. À la recherche d’activités génératrices de revenu, certaines de ces associations ont préparé une vaste collection d’articles d’artisanat auxquels elles ont apporté couleurs, originalité, innovation  pour mériter notre attention. Pour promouvoir et encourager ces travaux, Managem organise à leur profit du 3 au 8 avril une exposition dans les halls de l’auditorium du Twin Center de Casablanca.

Congrès international des Croissants et Croix-rouges
Marrakech abrite du 15 au 18 mai prochain le 5ème Congrès international des associations de Croissants et Croix-Rouges des pays d’Afrique du Nord, et du Moyen-Orient ( MENA), a indiqué le secrétaire général du Croissant-Rouge Marocain (CRM), Badreddine Ben Saoud.

Semaine de l’étudiant africain au Maroc
La 25-ème édition de la Semaine culturelle et sportive de l’étudiant africain au Maroc aura lieu du 8 au 16 avril à Rabat, à l’initiative de la Confédération des étudiants et stagiaires africains étrangers au Maroc (CESAM). Cette édition, organisée sous le patronage de l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), prévoit des activités sportives et culturelles animées par les étudiants étrangers, notamment africains, poursuivant leurs études dans les établissements publics d’enseignement supérieur et technique du Royaume, indique un communiqué de l’AMCI. Un symposium sous le thème "jeunesse africaine face à la question de l’immigration", figure également au programme de cette manifestation qui permet  de mettre en exergue l’engagement du Royaume en faveur de la coopération Sud-Sud, notamment à l’endroit des pays subsahariens.

Séjours linguistiques au profit de 1000 jeunes
Des séjours linguistiques en langue anglaise au profit d’un millier de jeunes de 15 à 17 ans seront organisés dans sept villes marocaines à l’initiative du secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse. Initiés dans le cadre du programme "jeunes, découvrez le monde", ces séjours seront l’occasion pour les jeunes bénéficiaires de s’initier et d’améliorer leur anglais dans un climat convivial grâce à des modules de formation simples et attrayants, indique un communiqué du secrétariat d’Etat. Ces séjours, qui auront lieu à Oujda, Agadir, Fès, Bouznika, El Jadida, Ouarzazate et Errachidia, seront également l’occasion pour les jeunes de participer à plusieurs ateliers portant sur des thématiques et disciplines telles le journalisme, la musique, le théâtre, la chorégraphie, les droits de la femme et les activités sportives.

Travailler pour la santé
Une rencontre sera organisée ce vendredi 7 avril pour la célébrer la journée mondiale de la santé. Le ministre de la Santé Mohamed Cheikh Biadilah présidera cette rencontre au Centre d’accueil et de conférences à Rabat.  «Travailler ensemble pour la santé» est le slogan cette manifestation. Choisi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ce slogan interpelle tous les intervenants dans le domaine de la santé pour multiplier les efforts en vue d’améliorer davantage les conditions de travail des hommes et des femmes.

Conférence sur la culture populaire
La faculté des Sciences humaines et Sociales de l’Université Al Akhawayn organise du 5 au 7 avril 2006, en collaboration avec St Antonys Collège de l’Université d’Oxford, la 4ème Conférence internationale sur la culture populaire au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, sous le thème «Culture Populaire : Espace public, Mass Média et Consommation de Masse».
La conférence verra la participation de 37 experts venant d’Amérique du Nord, d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen Orient. La conférence vise à élargir le débat sur la culture populaire à un large éventail de sujets en relation avec l’utilisation de masse de l’espace public et des médias aux niveaux local et international. Les interventions des participants porteront sur divers sujets tels que : authenticité et identité, utilisation et «vente» d’héritage, impact du tourisme de masse, les influences des cultures populaires du Moyen-Orient et d’Afrique Du Nord sur d’autres cultures et l’utilisation des nouvelles technologies des médias et leur impact sur la culture et « le produit culturel».

Fès : suppression des passages à niveau
La direction générale de l’Office national des chemins de fer (ONCF) a signé, récemment à Fès, une convention de partenariat avec la commune urbaine de la ville pour la suppression de deux passages à niveaux situés aux quartiers périphériques de Bensouda et de Zouagha et leur remplacement par des ponts-routes.
Cette convention a nécessité une enveloppe budgétaire qui s’élève à 56,4 millions Dh. 34,7 millions Dhpour le passage à niveau de Zouagha et 21,7 millions Dh pour celui de Bensouda.
Aux termes de cette convention, la commune urbaine de Fès s’engage notamment à la réalisation des travaux de déplacement des traversées se trouvant à l’emplacement des ouvrages et leurs accès routiers (conduites d’eau,  câbles téléphonique et électrique, égouts), la libération des terrains nécessaires pour la construction des ponts, la réalisation de tous les travaux d’aménagement des carrefours relatifs aux accès routiers et remplacement des deux passages à niveau, l’étude des ponts-rails, ainsi que les études géotechniques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *