Tétouan maintient son attractivité auprès des investisseurs

Tétouan maintient son attractivité auprès des investisseurs

La Colombe blanche continue son opération de séduction envers les investisseurs. Selon le Centre régional d’investissement (CRI) à Tétouan, la ville a réussi ces dernières années à gagner du terrain en matière de création d’entreprises. Elle a pu, à cet effet, enregistrer, en 2014, une progression de 6,5%, et ce, par rapport à 2013. L’attractivité de Tétouan s’explique, poursuit la même source, essentiellement par le développement constant des infrastructures d’accueil des activités économiques, la simplification des procédures administratives ainsi que le soutien apporté par le guichet d’aide aux investisseurs en matière d’orientation et d’accompagnement.

Les données officielles font état de la création, en 2014, de quelque 358 entreprises sur le territoire de la wilaya de Tétouan. Et en se basant sur la répartition sectorielle de ces nouveaux projets, les deux secteurs des services et du commerce y demeurent les plus attractifs pour les investisseurs. Ils représentent tous les deux les parts respectives de 36 et 35% de l’ensemble de ces entreprises créées sur la wilaya.

Alors que le BTP affiche le taux de 27%, lui conférant par conséquent la troisième position parmi les secteurs les plus attractifs.
Notons que les femmes entrepreneurs n’étaient pas en reste dans cette opération de séduction menée par les responsables tétouanais auprès des investisseurs. Elles ont pu réaliser 10% de l’ensemble des entreprises créées en 2014. Et ce, contre 9% enregistrés une année auparavant. Seulement, le rythme de la création des entreprises par les femmes à Tétouan, précise la même source, reste faible comparativement avec le grand dynamisme que connaît la région.

Concernant les investissements directs étrangers, ceux-ci n’ont représenté, en 2014, que 2% de l’ensemble des projets réalisés sur le territoire de la wilaya.

Selon la répartition juridique de l’ensemble des entreprises créées l’année précédente, sur le territoire de la wilaya, 90,5% d’entre elles ont été créées dans la catégorie des sociétés à responsabilité limitée. Tandis que la part de 9,2% concerne les personnes physiques.
Soulignons que les mêmes données font ressortir le chiffre de 1.138 certificats négatifs délivrés, en 2014, par le CRI et la délégation du commerce et de l’industrie à Tétouan. Ce qui entraîne une progression de 3% par rapport à 2013.

Le secteur du commerce accapare la part de lion avec 47% de l’ensemble des autorisations accordées lors de l’année précédente. Il est suivi de celui des services, avec la part de 33%, tandis que les secteurs du BTP et construction occupent le troisième rang avec 20% des certificats négatifs obtenus au cours de l’année précédente.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *