Textile-habillement : Une zone industrielle intégrée en gestation à Tanger

Textile-habillement : Une zone industrielle intégrée en gestation à Tanger

Parmi les objectifs de ce projet est de permettre aux professionnels d’y acquérir leurs propres lots de terrain et d’y bénéficier de nouveaux avantages, tout  en les encourageant à investir dans des produits finis.

L’industrie du textile et habillement est parmi les secteurs porteurs de la région, qui compte, selon les dernières données officielles, 471 unités formelles et sont à l’origine de plus de 80 mille emplois et 180 millions de pièces confectionnées et exportées pour seulement trois donneurs d’ordre. C’est ce qui ressort d’une rencontre tenue, mardi 10 janvier, à Tanger, pour recueillir, selon les organisateurs, les suggestions et doléances des professionnels de la zone Tanger-Tétouan. «Nous ambitionnons d’augmenter ce nombre d’unités. Surtout que Tanger ainsi que les autres villes et provinces de la région connaissent un grand développement à tous les niveaux», a indiqué Omar Moro, président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CCISTT).

Initiée par la CCISTT, cette première rencontre- qui fait partie d’une série de rendez-vous prévus en partenariat avec l’Association marocaine des industries de textile et habillement-zone nord (Amith-ZN), la délégation régionale du commerce et de l’industrie de Tanger, l’Association de la zone industrielle de Tanger (Azit), l’Association de la zone industrielle Al Majd (Aziam), l’Association des investisseurs de la zone franche de Tanger (AITFZ) et la Confédération générale des entreprises du Maroc-zone nord (CGEM-ZN), a été aussi une occasion pour faire l’état des lieux du secteur. Il s’agissait, de même, «de diffuser et vulgariser les outils nécessaires au développement de ce secteur pour une meilleure implication dans la stratégie socio-économique nationale», a souligné le président de la CGEM-ZN, Kamal Mazari.

Même son de cloche chez Jamal Din Maimouni, président de l’Amith-ZN, qui a mis en avant les efforts déployés par les professionnels aussi bien nationaux que régionaux pour promouvoir le secteur et lui donner la place qu’il mérite. Il a tenu à faire part du nouveau projet de la création d’une zone industrielle intégrée dédiée au secteur du textile et habillement. Parmi les objectifs de ce projet est de permettre, selon M. Maimouni, aux professionnels d’y acquérir leurs propres lots de terrain et d’y bénéficier de nouveaux avantages, tout en les encourageant à investir dans des produits finis. «Ce projet va ainsi aider le secteur à être plus compétitif face aux pays d’Asie et d’Afrique qui ont commencé à attirer les clients traditionnels du Maroc», a-t-il ajouté.

Selon Hafid Chakra, délégué du ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, cette rencontre a constitué un espace de concertations entre les textiliens, les responsables et les représentants des institutions et des associations des secteurs de l’industrie autour de ce nouveau projet, qui est en phase embryonnaire. «Ce parc industriel intégré est prévu d’être construit à Aïn Dalia au sud-est de Tanger. Il sera dédié aux différents métiers du textile et habillement permettant aux industriels désireux de s’y implanter de bénéficier des privilèges et de toutes les infrastructures liées à l’exercice du métier», a-t-il souligné.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *