Textile : perspectives 2008

Les Fédérations des professionnels du textile-habillement de la rive sud de l’espace euro-méditerranéen se sont réunies, vendredi à Tanger, pour évaluer la perspective du secteur, notamment le cap-2008, date du démantèlement des quotas réintroduits par l’UE pour contenir le flux des exportations de la Chine.
La rencontre, organisée dans le cadre du Forum  »Collabotex » réunissant les Fédérations des professionnels du secteur de Jordanie, de Tunisie, de Syrie, du Maroc, du Liban, d’Egypte et de Turquie, a été l’occasion d’analyser la situation du secteur face à la déferlante Asie (Chine-Inde), les stratégies adoptées pour s’acclimater avec les nouvelles donnes, et surtout les possibilités de coopération pour mieux défendre leurs parts de marchés sur l’UE. L’un des principaux objectifs du Forum  »Collabotex » est de faire émerger des alliances transversales entre entreprises du secteur de ces pays et de fédérer les efforts pour se positionner sur des marchés nouveaux qui seraient inaccessibles sans efforts conjoints. Intervenant à cette rencontre, Salaheddine Mezouar, ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie, a relevé, qu’au delà des questions économiques, les enjeux du secteur textile sont d’une importance de premier ordre pour l’ensemble de l’espace euro-méditerranéen. «La stabilité et la paix dans cet espace est en relation directe avec ce secteur, l’un des premiers pourvoyeurs d’emploi dans de nombreux pays de la rive sud», a-t-il affirmé. Les opérateurs du secteur de sept pays de l’espace Euro-Med réunis dans l’initiative  »Collabotex », devront mettre sur pied une approche claire et cohérente pour défendre leurs intérêts auprès de l’UE.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *