Thierry Vallat : «La CFCIM est la plus importante de toutes les CCI françaises dans le monde»

Thierry Vallat : «La CFCIM est la plus importante de toutes les CCI françaises dans le monde»

Entretien avec Thierry Vallat, nouveau consul général de France à Tanger

Dans cette interview, le nouveau consul général de France à Tanger (CGFT), Thierry Vallat, parle des missions de son département ainsi que des investissements français à Tanger.

ALM : Que représente pour vous le fait d’être désigné comme consul général de France à Tanger ?   

Thierry Vallat : C’est d’abord une grande fierté de représenter la France dans le nord du Maroc étant donné la proximité entre nos deux pays et le partenariat d’exception qui caractérise cette relation. C’est aussi une énorme responsabilité car les enjeux sont multiples et de très haut niveau en particulier dans les domaines politique, économique et culturel. Tanger et sa région sont effectivement très dynamiques. C’est notamment la raison pour laquelle le nombre de Français qui s’installent ici ou qui viennent y passer leurs vacances ne cesse de croître. C’est enfin un immense plaisir pour moi car les Marocains sont un peuple extrêmement chaleureux et accueillant, en particulier vis-à-vis des Français qui sont visiblement très appréciés ici. J’ajoute que pour moi, qui suis Bourguignon et me passionne depuis de nombreuses années pour la langue et la culture des pays arabes, le Maroc occupe dans mon panthéon personnel une place tout à fait à part.

Comment évaluez-vous l’investissement français à Tanger ?

Je crois qu’il n’est pas exagéré de dire que l’investissement français au Maroc et à Tanger en particulier se porte très bien. Nous sommes le premier investisseur étranger et le second partenaire commercial : deuxième fournisseur et deuxième client du Royaume après l’Espagne, également très présente dans la région. La Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), présente à Tanger et dont la mission principale est le développement de la relation entre les deux pays, est la plus importante de toutes les CCI françaises dans le monde. Le Maroc est aussi le premier bénéficiaire des financements de l’Agence française de développement dans le monde et restera prioritaire dans les prochaines années. La France est également le premier pays d’origine des transferts financiers des Marocains résidant à l’étranger, avec plus d’un tiers du total reçu par le Royaume, mais aussi le premier pays d’origine des touristes étrangers au Maroc qui bien souvent transitent par Tanger. Au quotidien, en étroite coopération avec le Service économique régional (SER) de l’ambassade de France à Rabat, nous soutenons l’implantation, l’investissement et l’activité des entreprises françaises au Maroc et notamment dans cette région si dynamique qu’est celle de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Nous agissons au niveau des infrastructures sur les grands projets (LGV, port de Tanger-Med) mais aussi sur les initiatives moins visibles mais tout aussi importantes.

Pourriez-vous nous définir le rôle principal du CGFT ? 

Le rôle du consulat est d’abord de s’occuper des Français résidant ou de passage dans le nord du pays. Notre devoir est de leur offrir tous les services administratifs dont ils peuvent avoir besoin en tant que Français : passeport, carte d’identité, actes de naissance… En lien avec les autorités marocaines, avec lesquelles la coopération est toujours très fluide, nous veillons aussi à ce que les conditions de sécurité de la communauté française demeurent les meilleures possibles et nous nous efforçons d’apporter aide et assistance aux compatriotes en difficulté, dans toute la mesure de nos moyens. Une autre mission très importante du CGFT consiste dans la délivrance des visas aux ressortissants marocains souhaitant se rendre en France et dans l’espace Schengen. Notre but, là aussi, est de fournir un service efficace et de qualité et respectant les personnes, permettant de fournir le plus de visas possible au plus grand nombre possible. Bien sûr, il y a des règles à respecter et tout le monde ne peut pas obtenir un visa. Notre tâche n’est pas simple car la demande de visas ne cesse de croître. Mais je peux vous assurer que nous étudions en détail chaque demande individuelle afin d’apporter à chaque fois une réponse circonstanciée. Je dois également mentionner l’important travail de coordination et d’animation de ce qu’il est convenu d’appeler «l’équipe France», c’est-à-dire l’ensemble des institutions françaises présentes à Tanger et sa région (écoles françaises, instituts français, Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc…) en lien avec tous les responsables français d’entreprises ou d’associations du nord Maroc, et en coopération étroite avec l’ambassade de France à Rabat.

Quel est l’apport du CGFT aux échanges franco-marocains?

De manière générale, je dirais que le rôle des six consulats généraux de la France au Maroc est essentiel car le pays est très vaste et très contrasté. Grâce à notre présence aux quatre coins du Royaume, nous sommes au contact des réalités locales, ce qui permet à l’ambassadeur de France de disposer d’informations de terrain qui l’aident à piloter de manière plus précise la mise en œuvre de la coopération bilatérale. A titre personnel, j’essaye de partager mon temps au mieux entre les différents secteurs de ma mission. Ma circonscription consulaire est très vaste puisqu’elle s’étend à l’est jusqu’à Nador et au sud jusqu’à Ksar El Kébir. Elle présente des spécificités importantes qu’il faut prendre le temps d’appréhender. J’essaye de me déplacer le plus souvent possible afin de rencontrer mes compatriotes du nord du Maroc là où ils vivent, ainsi que tous les acteurs marocains de la vie politique, sociale, économique et culturelle de la région. Je suis toujours très bien reçu et c’est chaque fois l’occasion pour moi de répondre à toutes les questions que mes interlocuteurs peuvent légitimement se poser sur notre politique et d’échanger avec eux en toute franchise sur les réalités locales et les attentes ou, pourquoi pas, les critiques, vis-à-vis de la France.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *