TIC : Une vingtaine d entreprises marocaines en mission de prospection au Gabon

TIC : Une vingtaine d entreprises marocaines en mission de prospection au Gabon

Une mission d’hommes d’affaires marocains opérant dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) a entamé, mercredi, une visite de travail de deux jours à Libreville, dans l’objectif de conquérir le marché gabonais.

Initiée par le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export), en partenariat avec l’Agence gabonaise de promotion de l’investissement et des exportations (APIEX), cette rencontre « B to B » vise à permettre aux entreprises marocaines de développer leurs activités d’exportation et faire connaître leur potentiel économique et d’encourager la coopération entre les opérateurs des deux pays dans le domaine des TIC.

Cette mission s’inscrit dans le cadre de la continuité et du suivi de la Caravane de l’export, devenue caravane de partenariat, qui sillonne chaque année plusieurs pays africains. Elle a la particularité de regrouper uniquement les entreprises opérant dans un secteur bien précis, celui des TIC, qui ont un intérêt bien particulier pour le marché gabonais, qu’elles jugent porteur et qui offre des potentialités de partenariat, apprend-on auprès des représentants de Maroc Export.

L’objectif est de permettre aux entreprises marocaines opérant dans ce secteur, dans lequel le Royaume a réalisé des progrès remarquables, d’approcher sur place leurs homologues gabonaises dans la perspective de nouer des relations de coopération bénéfiques pour les deux parties, dans un esprit gagnant-gagnant, a indiqué à la MAP un responsable de la mission.

Des rencontres « Business to Business » portant sur d’autres secteurs précis sont prévues, a-t-il ajouté, rappelant que c’est la troisième fois que Maroc Export opte pour le Gabon, après y avoir déjà fait escale en 2010 et 2012 dans le cadre de la caravane multisectorielle de partenariat, dont la huitième édition est prévue en décembre prochain à Abidjan et Dar Es-Salam.

Outre les contacts directs entre les professionnels des TIC dans les deux pays, le programme de cette mission, initiée en partenariat avec la Fédération des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring, le programme de cette mission prévoit des rencontres, dimanche, avec plusieurs responsables gabonais, dont le ministre de l’Economie numérique, de la communication et de la poste et le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep).

Une vingtaine d’entreprises marocaines prennent part à ces Journées maroco-gabonaises sur les TIC à Libreville, deuxième et dernière étape de ce périple africain après Douala, au Cameroun (4-5 novembre).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *