Timar affiche ses résultats prévisionnels à fin 2014: Les indicateurs évoluent !

Timar affiche ses résultats prévisionnels  à fin 2014: Les indicateurs évoluent !

Le Groupe spécialisé dans le transport international, transit et logistique s’attend à une dépréciation significative mais moindre que celle de l’année précédente.

Cet impact est bien ressenti au niveau du résultat net qui restera tout de même positif par rapport à son niveau précédent. Ainsi le chiffre d’affaires de Timar devrait atteindre au titre de l’exercice 2014 une évolution de 8%. En contrepartie, le résultat d’exploitation devrait s’inscrire en baisse. Le repli attendu tournerait autour de 36%, et ce suite à l’augmentation prononcée des charges d’exploitation.

En effet, la hausse de la masse salariale a grimpé de 7,5% en 2014, en raison du développement de la force de vente et au renforcement du management dû au recentrage de certaines fonctions support. Timar, explique, également la baisse de son résultat d’exploitation par le renchérissement des prix du carburant qui a impacté négativement les coût de transport durant l’année.

Le groupe, a par ailleurs, investi dans une capacité logistique additionnelle ayant engendré un surcoût de loyer de 30%. Le poste leasing a aussi augmenté de 24% suite au lancement de nouveaux métiers et à l’augmentation du parc dédié au transport spécifique.

En revanche, l‘exercice 2014 de Timar a été marqué par la restructuration de l’organigramme de participation du groupe. Les filiales stratégiques ont été consolidées et ont, par ailleurs, migré vers un schéma de participation directe. Le groupe a, donc, récupéré une participation significative des filiales détenues initialement à travers Timar international. Ceci s’est concrétisé via la remontée de ses participations initiales et le rachat des parts auprès d’autres actionnaires. Le Groupe a procédé à l’assainissement de sa filiale française MTS.

Un plan de restructuration a été mis en place portant ainsi sur deux volets. La première action menée s’est basée sur la scission de certaines activités vers Timar international.

«Depuis début janvier, les activités de commissionnaire en transport international et de transporteur ont été retirées de MTS et logées dans Timar international», indique le groupe qui signale que la filiale conserve dès lors ses activités logistiques ainsi que ses activités de plateformes internationales avec l’ensemble des partenaires européens et dans le reste du monde. Soulignons que le plan de redressement de l’activité MTS a donné lieu a une rationalisation des charges d’exploitation soit une diminution de 15%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *