Tiznit : 200 ha d’amandiers bientôt lancés

Tiznit : 200 ha d’amandiers bientôt lancés

L’intérêt porté à l’amandier découle de sa contribution à l’amélioration du revenu des agriculteurs, de la création d’emploi et de la couverture des besoins alimentaires en amandes.

La direction provinciale de l’agriculture de Tiznit (DPA) lance dans les prochaines semaines le projet de plantation de 200 ha d’amandiers à travers plusieurs cercles de la province, pour un investissement global de 4,8 millions DH. Dans le cadre du programme de développement de l’arboriculture fruitière dans la province de Tiznit, il sera procédé, vendredi 25 août, à l’ouverture des plis relatifs à l’appel d’offres portant sur la plantation de l’amandier au niveau des cercles de Tiznit, Anezi et Tafraout. L’intérêt porté à l’amandier découle de sa contribution à l’amélioration du revenu des agriculteurs, de la création d’emploi et de la couverture des besoins alimentaires en amandes.
La mise en œuvre du programme de plantation arboricole de 200 ha d’amandiers réparti en quatre (4) lots de 50 ha au niveau de ces cercles se fera en une tranche et pour une durée de 27 mois. L’objectif de ce choix est de réhabiliter et de dynamiser l’économie locale par l’accompagnement de la modernisation des systèmes de production et de valorisation. D’après la DPA de Tiznit, la mise en œuvre de l’ensemble des interventions prévues dans le cadre de ce projet sera faite selon une approche participative associant les bénéficiaires à toutes les phases d’exécution. Cette approche est un élément fondamental et incontournable pour garantir la pérennité et la durabilité des interventions du projet.
D’ailleurs, l’enveloppe budgétaire destinée au financement des projets faisant partie du programme de promotion de la filière amande dans la province de Tiznit, dans le cadre du Plan Maroc Vert, s’élève à 46 millions de dirhams sur une durée de 4 ans.
Ce programme, adopté par la Fédération des producteurs de l’amandier dans les zones de Tafraout-Anezi, s’étend sur une surface globale de 6.000 hectares, répartie sur les 8 communes territoriales de la province, pour un total de 7.300 bénéficiaires. Ce programme porte également sur la création de plusieurs unités pour la valorisation de l’amandier équipées du matériel essentiel.
Il vise la mise en œuvre d’un certain nombre d’objectifs tels la création de fermes typiques, la formation des agriculteurs, la valorisation des produits de l’amandier, l’aménagement foncier, l’amélioration et la diversification des revenus, ou encore la restructuration des plantations de l’amandier.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *