Tiznit-Tafraout : Akhannouch lance plusieurs chantiers en marge du Festival des amandiers

Tiznit-Tafraout : Akhannouch lance plusieurs chantiers en marge du Festival des amandiers

Arganiculture, olivier, caroubier, route…

Dans le cadre du plan de développement et de valorisation de la filière des amandes, le ministre a lancé le projet de plantation d’amandier sur 50 ha à Tizoughrane, et qui bénéficiera à 75 familles pour un investissement total de 3,5 millions de dirhams.

Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a donné vendredi et samedi le coup d’envoi de plusieurs projets de développement en marge de la 8e édition du Festival des amandiers qui s’est déroulée du 14 au 17 mars à Tafraout.

Dans la commune de Rasmouka, M Akhannouch a effectué une visite au chantier des travaux de plantation d’arganiculture sur 750 ha qui profitera à 467 familles, pour un investissement de plus de 28 millions de dirhams, et qui vise à atteindre une production totale de 5 tonnes par hectare, améliorer les revenus des agriculteurs et la création de 450 mille journées de travail à l’horizon 2020.

Le deuxième projet d’arganiculture lancé s’étend sur un périmètre de 100 ha, et fait partie du projet de «Développement de l’arganiculture dans les zones vulnérables» (Dared) initié par le Fonds vert pour le climat, mis en œuvre dans la Réserve de biosphère de l’arganeraie (RBA). Cet ambitieux programme porte sur la plantation de 10.000 ha de vergers d’arganier, et s’étale sur une période de six ans. Le coût global de ce projet qui vise à renforcer la capacité de résilience aux changements climatiques est de l’ordre de 49,2 millions de dollars, financés par le Fonds vert pour le climat, à hauteur de 39,3 millions de dollars avec un cofinancement du Maroc de 9,9 millions de dollars. Le coup d’envoi a été donné à un projet agricole portant sur un investissement privé dans les terres collectives étalées sur 1.184 ha en olivier, caroubier ainsi qu’en plantes médicinales et aromatiques. Ce projet qui s’inscrit dans le cadre du Plan Maroc Vert se répartit entre une superficie de 520 ha dans la commune d’Ouijjane d’un coût de 49,54 millions de dirhams et 661 ha dans la commune de Sidi Moussa d’un coût de 46,3 millions de dirhams.

A Anezi, le ministre a lancé les travaux pour la construction de la route liant la route provinciale 1.900 et douar Ilmaten sur 16,5 km, pour un montant de 16,14 Millions de dirhams. Alors que dans le cadre du plan de développement et de valorisation de la filière des amandes, le ministre a lancé le projet de plantation d’amandier sur 50 ha à Tizoughrane, et qui bénéficiera à 75 familles pour un investissement total de 3,5 millions de dirhams.

M Akhannouch s’est également rendu au Forum provincial de constitution et d’encouragement des coopératives agricoles entrepreneuriales, organisé à l’initiative de l’Office national du conseil agricole.

Le dimanche, le ministre a procédé à l’inauguration du Salon des produits du terroir et du souk municipal. Une visite a également été effectuée au chantier de protection du Centre de Tafraout contre les inondations (Projet ABH SM). Ces inaugurations se sont déroulées en présence d’une importante délégation officielle composée de Ahmed Talbi Alami, ministre de la jeunesse et des sports, Ahmed Hajji, le wali de la région Souss-Massa, des élus locaux, et des agriculteurs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *