Total Elf sauve la mise à Paris

Lundi 3 décembre, la Bourse de Paris a fini en léger repli (0,82 %). Le CAC 40 a passé sa première séance du mois de décembre dans le rouge, avant de finir en recul de 0,27 % à 4.463,84 points. Ainsi l’indice, qui a gagné 3,10 % le mois dernier, rebondit de 22,2 % par rapport au plus bas atteint le 21 septembre. Cependant, il faut enregistrer que le montant des échanges sur les valeurs bénéficiant du service à règlement différé (SRD), particulièrement faible, s’est élevé à 2,40 milliards d’euros. Le marché parisien a profité des gains de sa capitalisation-phare à Total Fina Elf. Cette dernière qui a propulsé, dans un marché atone, par l’escalade de la violence au Proche-Orient et la rumeur d’un accord entre la Russie et l’OPEP, avancent des analystes. Ainsi, elle a réalisé une hausse de 2,32 % à 145,80 euros. Elle a été échangée à hauteur de 327 millions d’euros. Par ailleurs en Europe, les principales bourses ont cédé du terrain elles aussi. Londres a fini en recul de 0,75 %, tandis que Francfort perdait 0,58% . Le Dj euro stoxx a perdu 0,68% peu après la clôture du marché parisien. Au même moment aux Etats-unis, le Djia et le Nasdaq ont enregistré respectivement une baisse de 1,13 % et de 1,16 %.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *