Total Maroc: Performance assurée en 2015

Total Maroc: Performance assurée en 2015

Sur le plan financier, Total Maroc a réalisé un résultat net social de 375,9 MDH, en hausse de 18% comparé au résultat 2014. Les comptes sociaux ont également été marqués par la hausse de 23% des prestations de services.

«Total Maroc a surperformé le marché». C’est en ces termes que Arnaud Le Foll, directeur général de Total Maroc, a commenté les résultats de son groupe à fin 2015. Le bilan, selon le responsable, se veut positif, et ce en dépit d’un marché ayant connu beaucoup de fluctuations durant ledit exercice. Arrêt de subventions sur les produits pétroliers liquides, libéralisation des prix des carburants et arrêt de la raffinerie de la Samir, ce sont là les principaux facteurs qui ont marqué le marché pétrolier au niveau national. Pourtant, Total Maroc sort indemne et affirme sécuriser l’approvisionnement de son réseau de stations service et de ses clients.

Et pour cause un plan d’investissement ambitieux particulièrement en termes de capacités d’importation et de stockage. «Sur un marché en croissance de 4,2% à fin 2015, nos ventes en produits blancs à savoir le gasoil et l’essence, ont progressé de 5,9%. Même constat pour le GPL. Nous avons réalisé des ventes en hausse de 4,5% au moment où les performances du marché se sont situées autour de 3%. En ce qui concerne les lubrifiants, les ventes de Total Maroc se sont inscrites en hausse de 7,6% tandis que le marché a affiché un retrait de 2,6%», explique M. Le Foll. Et de poursuivre qu’en valeur, «le chiffre d’affaires des ventes a baissé en corrélation avec la diminution des cours internationaux, sans pour autant représenter un indicateur pertinent pour l’analyse de l’activité du secteur».

Sur le plan financier, Total Maroc a réalisé un résultat net social de 375,9 millions de dirhams, en hausse de 18% comparé au résultat 2014.
Selon les responsables, cette hausse est expliquée notamment par l’augmentation de la marge brute sur frais variables ainsi que la baisse notable des frais financiers liés à la baisse de l’encours de la Caisse de compensation.

Les comptes sociaux ont également été marqués par la hausse de 23% des prestations de services. Ils sont passés de 44,2 millions de dirhams, à 54,4 millions de dirhams, soit 10,3 millions de dirhams gagnés en une année. Le résultat d’exploitation s’est ainsi apprécié de 13% atteignant, à fin 2015, 523,1 millions de dirhams. Le résultat net consolidé reste pour sa part proche des prévisions. Il s’est établi à 289,2 millions de dirhams au moment où Total Maroc tablait sur 297,7 millions de dirhams en mai dernier. «Le résultat net consolidé a perdu près de 29,8 millions de dirhams par rapport à l’exercice 2014. Ce repli est expliqué, entre autres, par la quote-part d’une perte exceptionnelle provisionnée chez Salam Gaz et qui est estimée à 52 millions de dirhams», commente le directeur général de Total Maroc.

En perspective, Total Maroc prévoit de maintenir ses efforts d’investissement particulièrement sur le GPL, la logistique et le réseau de stations-service.
Sur ce segment, Total Maroc s’est distingué en 2015. 16 ouvertures ont eu lieu durant l’année. De même Total a lancé un nouveau concept de service en introduisant la franchise «La Croissanterie» au Maroc.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *