Tourisme à Dakhla: 820 millions DH de recettes prévues à l’horizon 2020

Tourisme à Dakhla: 820 millions DH de recettes prévues  à l’horizon 2020

Le contrat-programme régional pour le développement du tourisme en vigueur dans la région a défini 21 projets visant à développer le produit touristique, à savoir un projet touristique structurant et 20 projets touristiques complémentaires.

La vision 2020 prévoit de faire de la région du Grand Sud Atlantique une destination exclusive de portée internationale et un pôle de développement touristique durable.
Une série de projets est programmée au niveau de la région de Dakhla Oued-Eddahab pour ériger le territoire touristique «Le Grand Sud Atlantique» en un pôle important de développement touristique, et qui aura un impact positif sur la région et ses habitants à travers la création d’opportunités d’emplois, l’animation touristique et le dynamisme économique.

Les objectifs fixés à l’horizon 2020 consistent en 14.000 arrivées de touristes, avec une capacité additionnelle de 3.200 lits pour atteindre 3.800 (hôteliers et assimilés), et aussi la création de 4.260 emplois directs. Alors que les recettes touristiques prévues sont de 820 millions DH (contre 110 MDH en 2010).

Dans ce sens, le contrat-programme régional pour le développement du tourisme en vigueur dans la région a défini 21 projets visant à développer le produit touristique, à savoir un projet touristique structurant et 20 projets touristiques complémentaires devant enrichir et intensifier le tissu de l’offre touristique dans la région. L’investissement global mobilisé pour la réalisation de ces projets est estimé à 5.236,5 millions DH, financé par le secteur privé à hauteur de 96,6%, soit 5.061 millions DH.
Ce territoire se distingue par des atouts touristiques importants, puisqu’il est le point d’intersection entre le Sahara et l’Atlantique et ambitionne d’attirer les touristes à la recherche du tourisme écologique et de la pratique de sports nautiques. Ainsi l’offre de ce territoire touristique est axée principalement autour de la valorisation de deux produits touristiques à forte valeur ajoutée, à savoir le tourisme sportif en raison des conditions climatiques favorables de la baie de Dakhla (soleil et vents) et des produits touristiques conciliant entre le Sahara et l’océan.

Situé à l’extrême Sud du Royaume, le territoire Grand Sud Atlantique s’étend sur une superficie de 130.899 km², soit 18,4% de la superficie nationale.
Ce territoire orienté sport et nature construit autour du site exceptionnel de Dakhla sera doté d’hébergements exclusifs respectueux de l’environnement, avec la mise en place d’un éco-resort de grand standing et de boutiques d’hôtels spécialisées dans le sport. L’activité de pêche sportive y sera aussi encadrée et valorisée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *